Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Jean Luc Thunevin

  • : Jean-Luc Thunevin
  • : Bienvenue sur le Blog de Jean-Luc Thunevin, propriétaire de Château Valandraud.
  • Contact

  • Blog de Jean Luc Thunevin

Recherche

Articles Récents

12 mai 2005 4 12 /05 /mai /2005 23:00

Une petite note d'optimisme dans la campagne primeur ?

Pour moi, en tout cas, j'espère que ce vendredi 13 me portera chance. Pour l'instant la journée n'a pas trop mal commencé puisque je viens de recevoir un article publié dans la revue Sud Coréenne "Dove". Ne parlant pas coréen, je ne sais pas de quoi parle l'article mais il y a une très belle photo de notre nouvelle boutique à Saint-Emilion, l'Essentiel.

Je vous laisse admirer.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Fred 24/06/2005 23:13

Ouep bien sympa la boutique. Je vous cacherai pas que ça m'a fait un choc quand je l'ai vu la permière fois, un samedi soir, avec son éclairage et ses couleurs aussi pétantes.

Le design de la boutique est superbe, d'ailleurs, j'aimerai bien savoir qui en est l'auteur ;)

Mais bon, j'y suis pas encore entré, en tout cas à première vue, ça a l'air dynamique.

Comme le disait "Damien AUTHIER", la boutique contraste vraiment avec le "quartier".

Allez, bonne continuation,

Fred

Damien AUTHIER 24/05/2005 19:31

En vous souhaitant de belles dégustations de se lieu qui "bouscule" la rue Gadet...Bonne chance à l'équipe de l'Essentiel.

Petit message personnel à "yannick à Paris 18ème" : il est injuste d'affirmer que le bordeaux est à la mode, dédié aux "jet-setters". Bien au contraire !!! Il est bien plus à la mode aujourd'hui de préférer un vin "naturel" (sic) des côtes-de-marquay à partir du cépage Marselanoix produit par Mr Bouyssou au fin fond du vallon de Montignac sur des sols argileux que de déguster un Chapelle Ségur entre copain avec un bon petit bout de jabugo de chez Ibaia...
Le fait d'aimer (entre autre) les vins Bordeaux n'est franchement plus à la mode, dans les microcosmes de dégustateurs...
Passons...
Pour en revenir à la "France du milieu", voir du bas, il est bon de rappeler qu'elle peut trouver des vins de 3 à 30€ chez son petit caviste de quartier...

Damien Authier - Vignobles et Châteaux - Bayonne

Nb: ne cherchez pas les côtes-de-Marquay et le cépage Marselanoix...ça n'existe pas...

Jean-Luc Thunevin 13/05/2005 16:49

A midi, j'ai bu un bon vin de Bourgogne. Mais ça ne m'a pas empêché d'ouvrir une bouteille de Bordeaux !

Pour en revenir à la France du milieu, je m'en occupe très sérieusement et même de la France d'en bas puisqu'on a fait référencer de nombreux vins pour les foires aux vins des grandes surfaces et que nos prix sont compris entre 3 et 30 €.

A titre d'exemple, voici ce que Bettane et Desseauve ont écrit sur un Bordeaux que je produis, le Présidial Thunevin, qui sera distribué en bouteille mais aussi en Bag in Box :
"Créé par Jean-Luc Thunevin à partir d'un vignoble qu'il exploite directement, ce "bordeaux de marque" est une vraie réussite : très rond, tanin souple mais fin, charme et fraîchur. Avec quelques autres ambassadeurs de cet acabit dans l'appellation bordeaux générique, on ne parlerait plus de crise à Bordeaux ! (14,5/20)"

yannick à Paris 18Úme 13/05/2005 16:33

ayant définitivement renoncé au Bordeaux en primeurs (à l'exception pas donnée d'ailleurs des vins de Mitjaville )et par conséquent à une déformation du beau métier de banquier, je viens de me déboucher un Chambolle Musigny Villages 2002 de G. Roumier acheté 33€. Un très joli vin tendre élégant et fin, plein de charme Marketing,merchandising,blog,primeurs et spéculations, prix de vente réservant le vin aux clients de La Vinia et de Berry Brothers : autant de raisons qui éloignent davantage les Bordeaux du marché domestique.
Messieurs les jets-setteurs bordelais,
aterrissez et faîtes des vins pour la France du milieu !!

Chevalier Brigitte 13/05/2005 16:05

Tous mes voeux pour ce vendredi 13 et félicitations pour la superbe boutique et bien sûr pour ce site nouvelle version, plutôt rafraîchissant. Allez,je me remets au travail, pour faire découvrir les vins authentiques et originaux que je créé en Languedoc, une sorte d'écho tout personnel au travail de Jean-Luc. A bientôt Brigitte Chevalier