Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 août 2006 3 02 /08 /août /2006 11:04

Commentaires sur la visite des 4 Américains, nouveaux viticulteurs dans l’état de Virginie.

 

 

Ils avaient déjà un programme très complet avec visite de crus et propriétaires, ou responsables célèbres (Pétrus, Cheval Blanc, …).

En fait de mondialisation, la France est toujours le modèle à suivre et, malgré toutes les contraintes, reste encore terre d’innovation. Seul le problème des réglementations peut paraître incongru pour ces Américains pragmatiques.

 

 

Chez moi, ils ont voulu voir un maximum de choses, surtout (et c’est plutôt rare) les vignes, et les terroirs.

Et principalement, ce qui a mérité beaucoup de moquerie ici, mais beaucoup de respect chez eux : mes plus « mauvais » terroirs. Terre à asperges dont on qualifiait, alors, les vignes de la Grezolle à Saint Sulpice de Valeyrens. Cela m’avait valu il y a déjà quelques années l’un des plus beaux compliments de Michel Delon (Léoville Las Cases), qui avait lui aussi voulu comprendre et voir ces vignes. Il s’était exclamé « Ho, la, la… » : très parlant ! C’était du style « mais comment fait-il ? ». Cela a été l’un des plus beaux compliments reçus, surtout venant de la part de ce grand Monsieur.

 

 

Ils étaient enchantés de mon discours et de l’état de nos vignes, ayant eu eux aussi des difficultés avec la notion de terroir telle qu’elle est souvent avancée en France, pour masquer tout le reste (travail, climat…)

 

 

Ensuite, nous avons été voir Daniel Saint Seuvin, qui avait mis au point ces bâches « folles » permettant de protéger les vignes du gel et de la pluie et offrant, de surcroît, au propriétaire un complément dans sa gamme puisque la récolte était de ce fait déclassée en vin de table.

 

 

Ce pauvre Daniel aurait dû naître Américain !

Partager cet article

Repost 0
Published by Thunevin - dans Dans les vignes
commenter cet article

commentaires

Traonouëz Charles 03/08/2006 16:57

Outre la protection contre le gel et la pluie, ces baches ne pouvaient-elles pas permettre d'éviter la pousse d'herbe au pied des vignes, évitant ainsi de recourir au désherbage chimique ?
Charles

03/08/2006 18:00

Effectivement ! Ces bâches peuvent également éviter la pousse d'herbe au pied des vignes. Pour toutes informations utiles, vous pouvez également contacter Daniel St Seuvin au 06.80.00.81.74. Merci de votre remarque !