Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 août 2006 2 01 /08 /août /2006 11:31

Repas sérieux pour remercier 2 amis, d’être disponibles pour m’aider à la première demande. Prétexte pour faire un peu d’excès, donc repas simple : 4 personnes, pommes de terre tièdes, sel, huile d’olive, truffe noire de Dordogne (qui se conserve très bien 12 mois au congélateur), gigot d’agneau rôti, vraie purée de pommes de terre, fromages et fraises natures au sucre.

 

 

Les vins :

 

 

1 – Montrachet 1997 Louis Latour : correct

2 – Valandraud 1999 : une température de service à 19° et un bon bouchon et c’était là une bouteille de compétition. Je partage l’avis de Jean-Marc Quarin à propos de cette formidable disparité dans les dégustations, avec pourtant des vins qui devraient être identiques et qui le sont rarement.

3 – L’Arrosée 1961 : Christophe né en 1964, Richard en 1954, Murielle 1955 et moi 1951. Ce 1961 dans ma cave depuis 4 à 5 ans, avait un bouchon sec qui était presque en fin de course. Mais bouteille très bonne, pas un vin hors classe comme il en existe très peu mais un vin qui prouve la capacité du vin de Bordeaux à bien vieillir.

4 – Pétrus 1974 : usé, buvable pour moi, bouchon foutu. J’en ai d’autres, je vais les vendre.

5 – Mistel de Masroig, en Appellation Montsant : vin fortifié ? Parfait, servi frais avec les fraises.

6 – Et alcool de vin Russe ou de Crimée, façon Cognac, pour finir.

 

 

J’ai dû mettre 5 minutes pour m’endormir, parfait comme anti-stress.

 

 

Aujourd’hui, visite d’un Américain de Virginie, propriétaire de vignes, et qui s’intéresse à nos essais de bâchage anti-pluie d’avant vendanges, puisque cela semble être le problème dans son coin.

Et bel article de l’AFP sur l’Essentiel, qui inspire toujours autant par son look.

Partager cet article

Repost 0
Published by Thunevin - dans Dégustation
commenter cet article

commentaires

patrick 03/08/2006 19:44

Un Montrachet correct est un mauvais Montrachet. Un peu vert sur des notes de mentjhe et de citron avec un corps mince et une complexité moyenne mais une jolie finale sur les épices...c'est l'impression que j'en ai eu mais je l'ai bu il y a douze mois.