Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 juin 2009 1 29 /06 /juin /2009 10:45

Vins bus à la maison, sur la cuisine de Mumu, durant Vinexpo :

 

Blanc de Valandraud N°1  2008 (échantillon en cours d’élevage)

Calvet Thunevin Maury 2004, toujours aussi bon

Quintessence de la Coume del Mas 2001  Banyuls, délicieux

Tenuta Di Trinoro 2007, la puissance dans un gant de velours

Syrah 2007 Enira, vin de Bulgarie qui va décoiffer dans les dégustations à l’aveugle. Marc Dworkin m’avait dit d’attendre quelque temps avant d’ouvrir cette bouteille, je n’ai pas pu tant il avait excité ma curiosité (et puis attendre quoi ?)

Corton Charlemagne 1994 des domaines Leroy, bouteille n° 766 sur 1152 ! Encore un peu jeune, c’est dire le niveau de ce vin !

Trotanoy 1989 en magnum, le dernier de ma cave, l’un de nos vins préférés et dans un millésime très réussi en « rive droite ».

Comme quoi, même quand on a ouvert et bu une grande bouteille, le danger –ô combien agréable – est d’ouvrir encore mieux, et c’était le cas avec ce magnum de Pétrus 1989 tout simplement le grand vin de Pomerol et il y avait pour le boire, de vrais amateurs habitués aux meilleurs vins du monde. Dommage que je n’en ai plus et c’est vrai qu’en magnum les vins sont meilleurs !

Valandraud 2005 bien sûr bon, mais difficile de passer après.

 

Staglin Chardonnay 2006, bon vin

Marcassin 2003 Chardonnay californien, j’aime les vins plus « légers », « minéraux »

Y d’Yquem 2006, vin tellement différent de ce qui se fait  à Bordeaux ou ailleurs

Fleur Cardinale 2005 qui est bien sûr, plus que bon

Valandraud 2005 encore -  c’était la série des 2005

Staglin Cabernet Sauvignon 2005, californien mais pas trop, presque bordelais dans le style.

Pétrus 1971, j’attendais l’occasion de boire cette bouteille, parfaite réussite dans ce grand millésime. Un grand Pétrus à maturité. Cette bouteille – avec Pétrus 1955, sont les 2 vins qui ont fait que l’on a compris, il y a maintenant plus de 30 ans, qu’il y avait le vin et les grands vins ( c’est une longue histoire)
A Porto, Quinta do Infatado 1995, encore un bon vin au prix plus qu’avantageux

 

Les autres repas étaient ceux de la Jurade à Saint Emilion, celui de Ducru Beaucaillou avec de superbes 1961 et 2008, et la fête de la fleur au château d’Issan.

 

Pendant Vinexpo, j’ai revu avec plaisir plein d’amis ou de veilles relations comme Gilles du Pontavice, Jacques Salée et Jo Gryn. Plein d ‘articles de presse sur nos vins et plein de contacts avec les anciens et nouveaux clients.

Cette semaine, il faut rattraper la semaine passée à Vinexpo et faire la mise en marché de Pingus, Flor de Pingus et Psi.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Luc Thunevin - dans Dégustation
commenter cet article

commentaires

Dworkin Marc 30/06/2009 12:44

Mon Cher Jean-Luc, que j'aime tes goûts variés et ton...impatience!!!A bientôt,