Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Jean Luc Thunevin

  • : Jean-Luc Thunevin
  • : Bienvenue sur le Blog de Jean-Luc Thunevin, propriétaire de Château Valandraud.
  • Contact

  • Blog de Jean Luc Thunevin

Recherche

Articles Récents

29 juin 2006 4 29 /06 /juin /2006 11:22

Je me demande si les châteaux qui vendent très chers leurs vins cette année seront sympa avec tous les amateurs exclus par ces prix. Est-ce que la dégustation au château sera de plus en plus élitiste comme à Pétrus ou  quand même très ouverte  comme à Beauséjour Bécot ou Angélus ?

Dès cet automne, je l’espère Château La Dominique sera équipé pour bien recevoir les amateurs qui nous font l’honneur de vouloir connaître nos vins. Dans un même lieu, il sera possible de goûter notre Médoc, Clément Pichon, nos Pomerol, Prieurs de la Commanderie et Commanderie de Mazeyres et bien sûr La Dominique.

Toujours à propos de La Dominique, je pensais bien en goûtant avec notre ami de New Delhi qui est ici pour parfaire sa connaissance sur le vin, que quand même cette année, Cheval Blanc mérite 100 points, Petit Cheval est depuis 2004 une vraie approche de Cheval  Blanc. Dans ce secteur, je me suis régalé cette année avec L’Evangile, La Conseillante, La Tour Figeac et le spectaculaire retour  au plus haut niveau de Jean Faure, ce qui confirme que Murielle et moi adorons les vins faits dans ce secteur surtout depuis 2004.

Sinon, en 3 jours Magan a pu  assister à  la mise en bouteille à Rocher Bellevue Figeac, participer à la mise en bouteille de Virginie de Valandraud avec notre propre groupe de mise en bouteille sous la houlette de Rémi Dalmasso et son équipe, participer également avec Christophe Lardière aux levages, effeuillages et première vendange en vert. Il part tout à l’heure et reviendra pour les vendanges.

 

 

Pour ceux qui ne le connaissent pas encore, vous trouverez sur le blog d’Hervé Bizeul une très belle explication (compréhensible par tous) des prix du vin à Bordeaux aujourd’hui, entre autres réflexions.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Joan Gómez PallarÚs 29/06/2006 16:51

Cher Jean-Luc,
je t'écris des Barcellone, cité dans laquelle les nouveautés du Bordelais sont suivis avec prédilection, au moins dans mon cas! Dépuis un temps de lecture et de connaissance du monde des blogs dans le monde entier, je viens de decider (depuis plus ou moins un mois) d'écrire mes notes d'énophilie et de grastronomie en pur amateur. Professionellement, j'appartiens au monde de l'université (très, très éloigné du vin!), mais passionellement, je suis un énophile convencu!
Et bon, dans le printemps passé, deux couples avons décidé de voyager en Bordelais (Sauternais, Graves et St.Émilion: 3 nuitées seulement!), pour mieux connaître les vins, les terroirs, les châteaux, les personnes. On est retournez à Barcellone ravis du charme de la plusieur part des gents qui devouent sa vie au monde du vin, MAIS, en esseyant de te  répondre, je dois dire que les grands marques, les grands châteaux sont absolument INSENSIBLES aux petits amáteurs, aux démandes de rendez-vous si dérriere la pétition il-n'y-a pas une entreprise, etc. Je dois doire que, à mon avis, ça sera la mort du Bordelais, douce, oui, mais mort à la fin. On peut pas vivre des années historiques seulement! Et si je comprends bien ta "critique", je suis absolument d'acord avec toi: le vin, la viticulture, son monde , sa culture en France appartienent au monde entier, sont un patrimoine de l'humanité, NON seulement de l'humanité très riche en euros, en dollars ou en yens.
Je suis un lecteur de ton blog  et j'admire ta trajectoire! À tres bientôt!  Joan