Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Jean Luc Thunevin

  • : Jean-Luc Thunevin
  • : Bienvenue sur le Blog de Jean-Luc Thunevin, propriétaire de Château Valandraud.
  • Contact

  • Blog de Jean Luc Thunevin

Recherche

Articles Récents

14 juin 2006 3 14 /06 /juin /2006 16:18

Le 12 sortie de Clos Saint Martin, Grandes Murailles, Grand Puy Lacoste, Haut Bages Libéral, Issan, Lynch Bages, Magrez Fombrauge, Montrose, Pape Clément rouge et blanc, Pontet Canet, Rauzan Segla, La Sérénite, Smith Haut Lafitte rouge et blanc, La Gomerie, Beauséjour Bécot, Haut Brion, Mission Haut Brion, La Tour Haut Brion, Bahans de Haut Brion et Franc Maillet, Franc Maillet Jean Baptiste, Gachon, Vieux Château Gachet, Beau séjour Bécot. Il en reste encore 50 à sortir.

 

 

Ce n’est pas écrit mais on doit offrir en priorité les allocations reçues  au prorata à nos clients fidèles du millésime 2004, sous peine de perdre leur confiance, et c’est bien, le moins que l’on puisse faire pour les clients du bon, mais pas spéculatif, 2004 !

 

 

Pour se remettre, et bu avec plaisir 2 bouteilles échantillons : 2005 Fargues (une gourmandise) , et Clinet : pas bu aussi bon depuis longtemps, mais je crois que je dis ça depuis 3 ou 4 ans !

Le blog sera en suspens pour quelques jours... Trop de travail !

Partager cet article

Repost0

commentaires

gildas 22/06/2006 12:55

Sorry d'avance pour cette question dont je ne dois certainement pas être le 1er à poser: Où et comment se positionne Valandraud 2005 ?
 

L'année dernière j'avais salué le beau geste de JL Thunevin pour avoir sorti son vin parmi les premiers, à un prix baissé de façon spectaculaire. Hélas, malgré ce bel exemple, tous n'ont pas suivis. Mais c'était beau, et on a acheté.
 

Cette année, quel sera le message ? Je crains le pire, car ne sortant pas, il y a des chances qu'il surfe sur la vague de l'inflation des premiers, laquelle me rend plus triste qu'en colère: Je risque de finir ma campagne primeurs 2005 en me passant de ces têtes d’affiche. Mes clients, qui sont des buveurs, semblent ne pas vouloir cautionner ces prix déments. Je les comprends.
 

Mais je sais que ça se vendra en Angleterre et ailleurs. Bordeaux est décidément un monde vraiment à part!