Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mars 2009 3 18 /03 /mars /2009 16:01
Le classement fait réagir... Voici le commentaire posté par Frédéric Borliachon suite à mon article "Injuste" :

"Abonné depuis pas mal de temps, je suis avec assiduité vos newsletters qui apportent beaucoup dans le compréhension du monde du vin (vigneron, négociants, ...).

Je comprends bien que les promus soient déçus par cette énième reculade judiciaire, mais faut-il oublier qu'ils n'auront pas à supporter une quelconque décote par rapport à leur CA puisqu'ils gardent leur classement antérieur.
De grosses différences de prix existent en grands crus, grands crus classés et premiers B eux mêmes, et les grands perdants dans l'affaire seraient aussi à chercher parmi les déclassés.
Que penser du préjudice subi avec l'image d'une propriété déclassée, à rebâtir sur plusieurs millésimes...?

Vous allez dire qu'un déclassement est certainement mérité..
Je pourrai être d'accord si la procédure du classement avait été sans "tâches", ce qui n'a pas été le cas.

Cette réflexion ne remet pas en cause le travail effectué soit par les vignerons (ou devrait je dire plutôt propriétaires) ni par la commission du syndicat des vins de St Emilion.

Je trouve dommage simplement qu'une procédure de classement ait été faite aussi "légérement"... autant pour le promus que pour les déclassés et même pour les autres qui n'en sont pas mais qui "paieront" aussi les pot cassés... en terme d'image.

Merci, Monsieur THUNEVIN, pour tout le travail que vous effectuez pour les vins de Bordeaux et pour les autres et d'offrir une tribune libre à tout un chacun."

Frédéric, merci pour vos commentaires.
Bien sûr c’est plus compliqué que ça, et pour les déclassés et les ex classés. Je ne suis pas juriste  mais même si je comprends que les déclassés puissent prétendre à un traitement équitable -  et tout le monde sait que ce n’était pas le cas – dans ce cas, pourquoi est ce que ce sont seulement les promus - qui n’y sont pour rien -  qui payent les pots cassés ?

Vous dites "pas de préjudice" pour ceux-ci. Allez donc demander à chacun de faire la liste et le coût des préjudices financiers (et moraux) et vous serez surpris de la note !

Je suis, je ne l’ai jamais caché, plus proche des ex promus que des déclassés pour plusieurs raisons (au moins deux) :

La première : j’ai moi-même postulé au classement pour Valandraud et Clos Badon Thunevin et je connaissais le règlement et les noms des gens de la commission. J’en avais accepté les règles même si je les trouvais un peu incompréhensibles : faut-il avoir 100 sur 100 dans toutes les catégories de questions posées ou seulement la moyenne ? Y a-t-il des clauses éliminatoires ?

Dans le cas de Valandraud, s’il s’agissait seulement  de moyenne, vous pensez bien que j’aurai du être classé !

La deuxième : comment accepter aujourd’hui le classement précédent qui avait utilisé les mêmes méthodes ? Des méthodes valables en 1996 et non valables en 2006 ….. Selon que ça en arrange certains ou non !

C’est trop difficile à comprendre pour moi.

Allez, le sujet est bien plus grave : y aura-t-il un classement ? Est-ce utile si c’est pour en arriver à un tel fiasco ?

Comment et à quelle vitesse réparer les dégâts ? Et à qui profite le "crime" ? 


Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Luc Thunevin - dans C'est dans l'air...
commenter cet article

commentaires