Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mars 2009 1 16 /03 /mars /2009 09:44

Le nouveau classement de Saint Emilion sera-t-il crédible après cette décision de justice qui ne tient compte que des déclassés en oubliant les promus du classement 2006 ?

Est-ce qu’un des déclassés en 2006 pourra vendre son vin plus facilement  que les oubliés des dernières décisions de justice et pourtant reconnus par tous comme méritant leur promotion. En effet, si généralement il était souvent dit ici ou là qu’il aurait fallu en déclasser plus en 1ers crus comme en crus classés, les promus étaient peu contestés !

Comme quoi, rien n’est sûr dans ce beau pays qu’est la France. La forme l’emporte sur le fond.

 

Le Château Fleur Cardinale 2008 sera sans aucun doute encore une des réussites du millésime  à Bordeaux et son statut de cru classé/plus classé,  n’enlève ni  n’ajoute rien au parcours réalisé par cette propriété déjà connue avant son achat pour la famille Decoster en 2001. Déjà 9 ans que je collabore pour Fleur Cardinale et chaque année que je me dis, là, on a fait le maximum, et chaque année on arrive à faire encore un petit pas de plus vers l’excellence.

Fleur Cardinale vendu encore pas assez cher ne fera pas partie de ces vins obligés de baisser fortement leurs tarifs  pour trouver des clients, mais c’est encore une autre histoire.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Luc Thunevin - dans Divers
commenter cet article

commentaires

Stéphane 19/03/2009 20:15

"Fleur Cardinale vendu encore pas assez cher..." ce genre d'affirmation m'étrangle !!!

Frédéric Borliachon 17/03/2009 22:13

Bonjour,Abonné depuis pas mal de temps, je suis avec assiduité vos newsletters qui apportent beaucoup dans le compréhension du monde du vin (vigneron, négociants, ...).Je comprends bien que les promus soient déçus par cette énième reculade judiciaire, mais faut-il oublier qu'ils n'auront pas à supporter une quelconque décote par rapport à leur CA puisqu'ils gardent leur classement antérieur.De grosses différences de prix existent en grands crus, grands crus classés et premiers B eux mêmes, et les grands perdants dans l'affaire seraient aussi à chercher parmi les déclassés.Que penser du préjudice subi avec l'image d'une propriété déclassée, à rebâtir sur plusieurs millésimes...?Vous allez dire qu'un déclassement est certainement mérité..Je pourrai être d'accord si la procédure du classement avait été sans "tâches", ce qui n'a pas été le cas.Cette réflexion ne remet pas en cause le travail effectué soit par les vignerons (ou devrait je dire plutôt propriétaires) ni par la commission du syndicat des vins de St Emilion.Je trouve dommage simplement qu'une procédure de classement ait été faite aussi "légérement"... autant pour le promus que pour les déclassés et même pour les autres qui n'en sont pas mais qui "paieront" aussi les pot cassés... en terme d'image.Merci, Monsieur THUNEVIN, pour tout le travail que vous effectuez pour les vins de Bordeaux et pour les autres et d'offrir une tribune libre à tout un chacun.