Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 février 2009 1 02 /02 /février /2009 13:43

Ce dimanche matin au lever du soleil sur Saint Emilion, les oiseaux chantaient déjà le printemps , le temps clément de ces derniers jours et le fait qu’ici il n’y ait personne dehors, ni gens ni voiture, fait que Saint Emilion parait hors du temps. Les quelques coqs du village essayent de répondre à celui de Château Troplong Mondot et mon chien Max  essaie de courir après des lapins. Je ne suis toujours pas blasé par cette ville et j’en apprécie tous les jours la beauté et la chance d’être arrivé ici en 1984, déjà….







 

Bonne nouvelle : merci à Christian Dalbavie, Joëlle Bordy, notre collègue américaine et ses avocats pour cet accord trouvé rapidement qui nous permet d’éviter avocats  et procès.

Sans doute est-ce moi qui ait fait le plus de concessions, mais l’expérience malheureuse d’un procès perdu alors qu’il ne devait pas l’être m’aura déjà conduit à signer 3 accords sur les droits de marque, même si cela m’a paru un peu injuste à chaque fois. L’énergie, l’argent, le stress économisé valent bien quelques concessions, partant du principe que ce n’est pas le nom d’un cru qui fait sa notoriété mais les qualités du vin et sa signature.




 

J’ai reçu le magazine du Conseil des Vins de Saint Emilion : on y parle des futures fêtes pour les 10 ans d’inscriptions de Saint Emilion au patrimoine mondial de l’UNESCO .

Andreas Larsson ( meilleur sommelier du monde) y parle de ses coups de cœur pour Virginie de Valandraud et Fleur Cardinale.

Un article sur l’assemblage avec les commentaires de Michel Rolland, moi, etc… , sur les chemins de traverse et sur le millésime 2007.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Luc Thunevin - dans C'est dans l'air...
commenter cet article

commentaires