Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Jean Luc Thunevin

  • : Jean-Luc Thunevin
  • : Bienvenue sur le Blog de Jean-Luc Thunevin, propriétaire de Château Valandraud.
  • Contact

  • Blog de Jean Luc Thunevin

Recherche

Articles Récents

16 mai 2006 2 16 /05 /mai /2006 15:09

Mercredi 10, arrivée en soirée à Washington. Christian Dalbavie nous attendra 1 h 30, le temps de notre passage par le bureau de l’immigration (le délai de nos « collègues » a  approché 3 h !)

 

 

 

Jeudi 11, le  repas avec Philippe Magrez autour de Valandraud et Pape Clément et facturé aux participants près de 1000 dollars au restaurant Le Paradou était un des must de cette année et finissait bien une journée consacrée à rencontrer des cavistes, des importateurs et des journalistes.

 

 

 

Vendredi 12 : visite d’importateurs dont  nos futurs importateurs privilégiés, avec dégustation à la clef et déjeuner coréen. Le soir, repas dans l’un des plus prestigieux restaurants des USA, Citronnelle, où l’accueil et le repas furent inoubliables. Le sommelier  avait placé  des riches amateurs de vin à la table d’à côté, et ils ont tenu à tout nous faire goûter :

Littorai 2001

Thierot Vineyard Chardonnay  (Sonoma Valley)

Martinelli 2003  Pinot Noir (Sonoma Valley)

Haut Brion blanc 1982

Rayas Blanc 1990

Batard Montrachet blanc Pernot 1986 et 1989

Chambertin 1971 Giroud Camille

Chambertin  Rousseau 1994

Beaucastel 1985

Rayas 1985

Beringer 1978 Private Reserve

 

 

 

Samedi 13, grande dégustation à l’Omni Hotel des Bordeaux 2003  commentée par Serena Sutcliffe.

Plus de 250 personnes pour goûter plus de 30 grands vins rouge de Bordeaux et 3 Sauternes

Aucun des vins présentés n’était usé, et certains avaient cette typicité 2003 que je crois avoir reconnu dans les meilleurs et que je définirai comme un goût praliné-caramel au lait. J’attends de voir ce que donneront ces vins dans  leur profil aromatique et gustatif dans 3 / 4 ans.

En tout cas, très grand Pontet Canet, Angélus, Cos d’Estournel, Pape Clément et Valandraud (ouf !)

A la suite de cette grande dégustation, vente aux enchères au profit de la fondation créée à la mémoire de Bruce Bassin, négociant en vin pour entre autres financer l’installation de défibrillateurs un peu partout. Son jeune fils était présent, souriant et toute la famille montrait un bel exemple de la transformation d’une tragédie en acte généreux.

 

 

 

Retour compliqué lundi 15 avec notre avion qui devait atterrir à Bordeaux, mais qui a été détourné sur Toulouse … Enfin de retour à la maison pour  reprendre le boulot à 17 h et enchaîner avec un dîner de travail.

Sortie de plus de 15 crus en primeur , avec des prix  en hausse de 7 à 52 %

Partager cet article

Repost0

commentaires