Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 janvier 2009 3 14 /01 /janvier /2009 15:15

 

Voici les commentaires que mon billet de lundi a inspiré :

 

m'étonnerait...

Commentaire n° 1 posté par Kathryne avant-hier à 18h20

N'est ce pas le prix à payer de la privatisation sans vergogne de tous nos services publics depuis maintenant plus de 5 ans.

On ne peut pas vouloir à la fois les économies liés aux suppressions de charges de fonctionnement d'une EDF totalement publique et la garantie 100 % d'un service public comme avant

Amicalement

Bruno

Commentaire n° 2 posté par Bruno avant-hier à 18h32

Arreter de pleurer, de chouiner sur les services, c'est repetitif. On n'a jamais eu une fiabilite comme celle d'aujourd'hui, une demi-journee de perdue... ouin ouin
Il faudrait savoir, on joue au chef d'entreprise ou on fait du vin? Parlons vin!

Commentaire n° 3 posté par G. Dejannin aujourd'hui à 05h50

 

Merci à Kathryne et à Bruno qui donnent un avis que je peux comprendre même si je pense qu’il n’y a aucune raison qu’une entreprise privée ne fasse pas aussi bien le travail qu’une entreprise publique.

Mais si G. Dejannin travaille à EDF, il est limite surtension !

Une demi-journée de perdue multipliée par 10 personnes, cadres pour la plupart, ça ne me fait pas plaisir. Et sur mon blog – qui n’est pas un forum comme peut l’être  La Passion du Vin ou Dégustateurs.com – je peux quand même dire que je ne suis pas content ! Une panne  ça peut arriver bien entendu, et c’est vrai que ça n’arrive pas souvent.

 Ce que je déplore, c’est le service consommateur par boite vocale interposée et le temps d’attente à notre charge téléphoniquement parlant, et également que dans nos contrats la non fourniture de la prestation achetée ne prévoit pas de couvrir les frais occasionnés par une interruption  de service . C’est sans doute trop que de demander à EDF ce que l’on demande à un maçon quand il  est en retard pour finir un chantier ou à SNCF ou Air France quand ils ont du retard !

Pour faire un vin il faut beaucoup d’eau pour laver et de l’énergie électrique pour faire tourner les machines, le chauffage, et dans des bureaux ou un magasin de vente, pas d’électricité = pas de travail.
Et je n’aurai le droit  que de me taire ?!

 

Repas à la maison avec Peter – suite

Hier soir, un bon petit repas pour 4 et des vins de grande qualité : Pontet Canet 2003 Pauillac, toujours aussi bon, suivi d’un Chambolles Musigny 1er cru Aux Beaux Bruns de Denis Mortet, lui aussi valeur sûre de ma cave, et  une grande fine champagne de Cognac 1858 réserve particulière, cadeau d’un ami

 

Bad Boy : On ne doit pas rigoler à la maison….

 

Ah enfin, j’ai lu sur internet (sur une revue très confidentielle qui a eu son heure de gloire dans les années 90) un très mauvais commentaire sur Bad Boy 2005 vendu 15 euro en magasin en France.  
Avec ces commentaires, pas besoin d'âtre allé à l’école pour comprendre que le Monsieur n’a pas aimé, qu’il n’aime pas ce qui est « séducteur, racoleur, vulgaire » (en effet, ça s’accorde, comme triste, renfermé s’accorde avec classe ?).

C’est sans doute vrai, trop concentré, trop boisé… Mais peut-être y’a-t-il en magasin des clients pour aimer ce genre de vin car en tout cas quelques acheteurs ont aimé ce vin et nos clients amateurs de  « vulgaire-séducteur-racoleur » en rachètent !

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Luc Thunevin - dans Divers
commenter cet article

commentaires

fgsuperfred 16/01/2009 11:32

l'éternel problème de l'EDFlà ou la SNCF rembourse ses clients en cas de retard ou d'annulation, qui a déja été remboursé en cas de panne prolongée ???ceux qui ont perdu de la viande du congélateur me comprennentquand on augmente ses prix de manière éhontée et démesurée, sans aucune raison cela dit en passant (ah non c'est vrai faut rentabiliser au plus vite le rachat d'autres entreprises...) on se doit d'être irréprochables et- d'avoir un certain sens commercial : le remboursement au prorata devrait être LA règle...

bruno 15/01/2009 21:41

Monsieur Thuvenin, quand vous dites : " je pense qu’il n’y a aucune raison qu’une entreprise privée ne fasse pas aussi bien le travail qu’une entreprise publique", certes, mais cela me suggère deux réflexions :1/ Le principe même d'une société privé est de faire du bénéfice (on dit maintenant de la rentabilité). Donc, il faut forcément s'attendre à des réductions de charges (dont la ligne téléphonique payante).2/ Quand au sein d'une même structure, vous avez des personnes régies par le droit public (les "historiques" de EDF) et d'autres régies par le droit privé (en général, tous les nouveaux embauchés), il y a là une discrimination flagrante qui ne va pas dans le sens d'une plus grande motivation du personnel. La conséquence en est donc un service de moindre qualité.Bruno

Inlimine 14/01/2009 20:32

Je me limiterai à commenter le vin. Denis Mortet (paix à son âme) fait lui aussi parti de mes valeurs sûrs. J'ai d'ailleurs plusieurs flacons de ses 2005 (son dernier millésime) qui se montre , à mon goût, le plus fin et le plus racé d'entre tous.Cordialement.

Kathryne 14/01/2009 19:55

Retour sur le premier article  :mon commentaire n'était aucunement péjoratif à l'égard de l'entreprise EDF, je doutais simplement du geste commercial pour dédommager la perte de travail et le cout pour un chef d'entreprise de 10 salarié d'une telle perte... Pour le repas à la maison avec Peter : j'ai salivé en lisant "grande fine Champagne de Cognac 1858", et ai revu mon dernier séjour en Bourgogne avec le Chambolles. Merci pour ce petit tour de France des papilles :)