Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 décembre 2008 2 09 /12 /décembre /2008 15:44

Hier réunion de travail pour les Vignobles Fayat avec tous les cadres production pour analyser nos coûts avec nos comptables, et ce n’est pas rien que d’essayer de comprendre pourquoi là nous sommes plus chers ou ici moins chers que nos collègues … Et bien sûr, nos spécificités  rive droite,  petite structure, n’aident pas à être les plus performants. Rien n’empêche  de faire mieux, avec moins et c’est normal dans ce groupe – tout comme chez moi !

La pression de la gestion de coûts et des gestionnaires doit en tout cas permettre quand même de continuer le parcours qualité entrepris ici.

Encore faut-il passer aisément la crise financière mondiale et j’ai bien peur d’être totalement d’accord avec l’article du Nouvel Obs dans lequel le journaliste a pu (et c’est rare) avoir une interview de Mr Jean François Moueix . Mon angoisse habituelle est actuellement sollicitée par les renouvellements de lignes de  crédit, prêts d’investissements, taux et choix d’investissements.

Le millésime 2008, même s’il est de grande qualité, ne sera pas (c’est sûr) facile à vendre si l’économie mondiale ne va pas mieux  d’ici le mois de juin.

 

Le magazine Objectif Aquitaine remettait ses « talents » 2008 et j’avais l’honneur cette année de faire partie des promus avec en prime un coup de cœur. Puissent ces encouragements ne pas être qu’utiles à avoir un contrôle fiscal de plus ou des offres de service de diverses société qui ont pour but de me venir en aide pour la bonne gestion de mon entreprise….

 Retour ensuite au bureau pour le travail « normal », la vendange de nos 4 rangs de Cabernets sauvignons ramassés style « vin de glace »  a valu à Murielle d’être sous les feux de la rampe : article dans Sud Ouest ( 2 fois) et même un sujet de la radio locale France Bleue Gironde.

 

Je voudrais aussi répondre ici à quelques commentaires récents publiés sur ce blog

A Fil qui écrit « je constate que vous invitez très souvent des journalistes… Cela semble un excellent investissement J » : bien sûr que c’est un excellent investissement et cela me  - nous fait gagner du temps. N’y voyez pas de mal, ces journalistes qui viennent me voir ont déjà souvent l’idée de faire un bon papier sur moi ou mon entreprise. Dans le cas contraire, ils n’accepteraient sans doute pas mes invitations à manger.

A Bernard Ordonnac qui écrit « Quelle vie trépidante vous avez là. Une véritable star. Vous devriez vous lancer dans la littérature avec ce sens pointu de l’observation. Et toutes ces références culturelles. Finalement vous êtes la Paris Hilton du monde bachique, entre conférence de presse et salon de coiffure. Mais dites-nous, cher Jean-Luc, quel est votre secret pour rester si modeste ? ». Mon cher Bernard,  je ne suis pas « si modeste »,  juste un peu d’auto dérision… mais encore faut-il me connaître autrement que par blog interposé… Et puis ça ne fait pas de mal de s’aimer, n’est-ce-pas ? J’ai lu  - avec un peu de difficulté - un livre d’Abraham Maslow lors de mon dernier voyage en avion, il a l’avantage de croire que l’homme est naturellement bon, qu’en pensez-vous ?

Sinon  Max a très mal pris la comparaison avec Tinkerbell….Mais moi, je l’aime bien Paris finalement, surtout depuis son appel à voter Obama.

 



Objectif  Aquitaine – suite  ( ou  si ce n’est pas moi qui le dit, c’est que c’est vrai !)

 

Puisse Objectif Aquitaine avoir raison de décerner des coups de cœur et autres talents 2008,  et  toujours  l’histoire de ce très grand négociant célèbre dans les années 80 qui, juste après une pleine page dans Sud Ouest à l’occasion de Vinexpo (je crois) a du déposer le bilan en suivant, malgré son talent. J’ai toujours  cette histoire en tête même si je suis heureux d’être récompensé.

Le commentaire d’ailleurs ne se trompe pas puisqu’il commence par ces mots :

« C’est l’histoire d’un homme qui doute en permanence.. » mais plus rigolo c’est la conclusion de leur article : «…. un caractère qui lui permet d’affirmer qu’avec Murielle , il serait de nouveau capable de repartir de zéro en cas d’échec. C’est une star, pas une diva, vous pouvez le croire sur parole. »

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Luc Thunevin - dans Divers
commenter cet article

commentaires

fil 11/12/2008 21:37

Merci de votre réponse juste. Je suis moi-même un peu dans la profession et mesure avec tempérance la réalité de vos propos. J'ai discuté récemment avec de modestes amateurs de vin et un vignero (dont le frère travaille dans une maison célèbre à Saint-Emilion) et stupeur il ne vous connaissait pas. Rassurez-vous, non pas son frère mais le vigneron alsacien ! J'ai hâte de boire vos vins car tel n'est point le cas à ce jour. Mais on lit que vous êtes dans le style Magrez, ce qui ne m'enchante pas forcément...?