Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 novembre 2008 1 24 /11 /novembre /2008 14:12

Vendredi et Samedi, nous étions à Paris avec les Decoster de Fleur Cardinale, au Carrousel du Louvres pour participer au Grand Tasting organisé par Bettane et Desseauve. Nous avions amené Fleur Cardinale 2006, Valandraud 2006, La Dominique 2006, Haut Carles 2006, Bad Boy 2005, Thunevin-Calvet  Constance 2006 (VDP des Côtes Catalanes) et Thunevin-Calvet Les Dentelles 2005 pour le Roussillon.

Autant j’avais été déçu par celui organisé en 2006 (c’était le premier), autant celui-ci était génial ! Plein de monde, d’amis et amies, ou de copains exposants et surtout beaucoup de professionnels, journalistes, médias internet, distributeurs et bien sûr la foule des amateurs.

Tant de monde que nous avons été obligés d’aller chercher 3 bouteilles de Valandraud 2004 chez notre ami caviste La Maison des Millésimes, boulevard St Germain .  Heureusement, Thomas Noël avait ces bouteilles, mais hélas il nous en aura manqué 1 ou 2  de plus ainsi que de La Dominique  qui est  une étiquette à grande notoriété.  Les Decoster , de leur côté, se sont fait livrer des bouteilles supplémentaires par un de leurs amis.

En effet, on voit bien ce qui intéresse les visiteurs : c’est d’avoir accès aux vins les plus connus qui sont à cette occasion accessibles quasi gratuitement  à la dégustation. L’entrée du salon permet d’avoir accès à tous les vins présents et Dieu sait s’il y avait le choix entre les grands champagnes (Dom Perignon), les Bourgognes, et même La Petite Sibérie, c’est dire. Donc, sans doute plus de 300 personnes sont passées goûter sur notre stand.

Les journalistes d’El Mundo et d’El Pais m’ont fait le plaisir de s’arrêter pour parler un peu de mon vin et bien sûr de Pingus (Merci Peter Sisseck).

J’ai pu aussi acheter quelques livres et surtout des verres Riedel.

Repas au Tan Dinh chez les Vifian et dégustation en semi-aveugle de  célèbres Chateauneuf du Pape (vive le Roussillon). Que Parker (et ses collègues) s’occupe du Roussillon  comme il s’est occupé de Châteauneuf du Pape et le Roussillon deviendra, quelles que soient les crises, L’Eldorado des vins du Sud de l’Europe !

Sinon, de quoi je me plains ?

J’ai pu lire sur le numéro de TAST que, pauvre chou, je me plaignais des temps difficiles à venir pour mon négoce sur mon blog, noté pour l’occasion 2 sur 5 ! Après la notation à étoiles, celle sur 20 et celle sur 100, celle sur 5... plus facile quand on est très cultivé et intellectuel ! Seulement, le pauvre chou achète du vin à de pauvres viticulteurs qui ne sont pas tous friqués et dans mon entreprise, j’ai quelques salariés qui n’aimeraient pas perdre leur emploi. A chacun ses soucis, n’est ce pas ?!

Aussi vive Pierre Arditi et merci à Monsieur Raffarin de s’intéresser au monde du vin.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Luc Thunevin - dans Dégustation
commenter cet article

commentaires

fil 25/11/2008 22:03

ça en fait au moins deux ^^