Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 novembre 2008 5 21 /11 /novembre /2008 17:21

Avec la demande de ma comptable concernant les frais engagés pour Christian et moi lors de notre déplacement aux USA, je me suis de nouveau fait la réflexion que j’avais formulée à Christian sur le moment : qui peut dépenser entre 700 et 1000 dollars par jour pour promouvoir des vins dont le prix de vente se situe (pour les vins à bonne rotation) entre 3 et 15  euro ?!

 

Le propriétaire d’un cru « normal » ne pourra pas et heureusement qu’il nous arrive souvent d’être invités, voire logés, mais il est vrai que de l’avion à la location de voiture, les taxis, les restaurants  et leurs aditions qui grimpent vite et sans faire d’excès on arrive à 700 à 1000 dollars par jour.

Si l’on rajoute ce qui est pris en charge par nos clients, essentiellement les locations de salles, nos repas dans de beaux restaurants, les plaquettes, les  commerciaux et déplacements, ça fini par faire beaucoup de sous, et là, il est impératif d’avoir pour tous une marge correcte.

Et ceci est une évidence souvent oubliée par le producteur de vin…

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Luc Thunevin - dans Divers
commenter cet article

commentaires

Jean Luc Thunevin 28/11/2008 10:01

Non Julie, il n'est pas possible de répercuter ces coûts. Sur les "petits" vins pas trop chers + 30 % (dus à l'effet port et double intermédiaires : importateur + distributeur) et sur les "grands" vins peu de différence, on peut même les trouver moins chers qu'en France... Un comble !

Julie 27/11/2008 17:49

On voit bien que se faire une place sur le marché américain a son prix, et pas des moindres !
Cependant, je me demande : quel est le prix de vente des vins français aux Etats-Unis, par rapport à leur prix ici ? Y a-t-il une grande différence ? Les vignerons essaient-ils de répercuter ces coûts de marketing sur leurs ventes ?