Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 octobre 2008 1 20 /10 /octobre /2008 09:15

Encore une journée chargée.

A peine avions nous atterri à Houston, que nous partions visiter des clients avec Steve (d’origine libanaise) pour faire goûter 9 vins différents à ses contacts. Steve est dans ce métier depuis longtemps et a un portefeuille de 40 clients dont 30 sérieux qu’il visite 2 à 3 fois par mois et pour nous, il avait choisi quelques clients qu’il pensait susceptibles d’être intéressés par nos vins.

Son choix a dépassé ses espérances car tous les clients ont étés séduits - et lui vacciné. C’est le mot que j’utilise quand je pense avoir laissé une forte impression. Alors pourquoi vacciné ? C’est simple : avant notre visite au premier client, Steve ne savait vraiment pas qui j’étais et si je n’étais pas encore qu’un vendeur de vin comme les autres.

Dès la première rencontre avec un Français qui, avec son frère, possède l’un des restaurants en vue de Houston (Le Mistral), Steve nous a pris au sérieux.

Ces Français, Sylvain et David Denis (le chef) avaient déjà du Valandraud 2001 sur la carte des vins. Le prix (très raisonnable) était quand même élevé, et les dégustations où il a pu découvrir et apprécier les vins ont fini de le convaincre.

Il a utilisé depuis le mot de « French Connection », je ne sais pas si ce mot est approprié, mais enfin…. Chaque Français nous a reçu avec beaucoup de passion, pris du temps et en plus chaque fois émis l’intention de commander plusieurs crus, y compris Valandraud.

 

Parmi les cavistes rencontrés, l’un, étonnant, dont le bar est fréquenté par 80% de femmes (quelle chance !), un autre  dont la propriétaire d’origine Russe posséde un regard et un goût sûr, un Arménien, fan d’Ausone et de Saint Emilion, très pro dans son grand magasin aux parfums de méditerranée. La grande surprise ayant été la rencontre de 2 Français possédant chacun 2 restaurants. Le premier ayant le Bistro Provence et le Don Camillo où nous avons bien mangé à 13h00 et qui a comme beau-frère Christophe Paul du Café Rabelais.

Ce Christophe Paul est le voisin de Pascal Andraud, le frère de Murielle et de mes beaux-parents à Brantirat (commune de Sablons de Guitres). Ca c’est une surprise pour moi qui le connaissait déjà par Pascal, qui m’avait parlé de son copain « Américain ». Christophe, fou total de vin, était déjà venu goûter les 2005 à Valandraud.

Le soir, repas dans son restaurant Le Rabelais (plein de monde) avec un Bourguignon (la vie peut être dure, j’y suis heureusement habitué…). Nous avons passé le repas à parler, parler, dire des bêtises, comme des gamins. Nicolas, le « lapin » Bourguignon, ses blagues et son humour d’avocat, Christophe et sa passion pour le vin m’ont fait récupérer du jetlag, avant d’aller me coucher peu avant minuit.

J’espère que le reste du voyage sera à la hauteur du Texas, où pour sûr je reviendrai, sans jet lag pour pouvoir être plus en forme !

Vendredi, présentation de nos vins à tout le groupe des commerciaux de Houston et puis avion vers Washington via Chicago où nous attend Didier, l’un de nos très efficace importateur de Bad Boy - entre autre.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Luc Thunevin - dans Divers
commenter cet article

commentaires