Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Jean Luc Thunevin

  • : Jean-Luc Thunevin
  • : Bienvenue sur le Blog de Jean-Luc Thunevin, propriétaire de Château Valandraud.
  • Contact

  • Blog de Jean Luc Thunevin

Recherche

Articles Récents

7 avril 2006 5 07 /04 /avril /2006 11:04

Citation de Panos Kakaviatos

« L’acidité relative plus élevée  des anciens millésimes leur donne, en effet, une remarquable fraîcheur faisant clairement défaut à certaines bombes fruitées d’aujourd’hui, mieux connues sous l’appellation des vins de garage » (Oct. 2005)

Je ne connais pas bien ce journaliste américain indépendant, qui, je suppose, se  présente comme une alternative à Parker. Alors, voici quelques commentaires acidulés comme j’aime les faire :

1/ Acidité relative … due à : volatile ? verdeur ? ou terroir ? vendange « al dente » ?

2/ Est ce que la fraîcheur est absente du millésime 2004 à Bordeaux ? A-t-il entendu parler du réchauffement de la planète et du protocole de Kyoto ?

3/ Bombes fruitées … A-t-il goûté Clos de Sarpe, La Mondotte, Valandraud, depuis 2001 ?

4/ Pourquoi parler des vins de garage lors d’une dégustation de 1ers crus de Saint Emilion et surtout quand le cru qui a eu le plus de succès est un Beauséjour Bécot 2000 avec Michel Rolland comme oenologue ?

 

 

C’est bien d’avoir un avis, mais attention à ne pas tout mélanger !

Partager cet article

Repost0

commentaires

Panos Kakaviatos 16/04/2006 23:56

Jean Luc,
Merci pour vos réponses acidulés!
En effet, cet article a été écrit avant nos autres discussions plus sucrées, en particulier sur les dates de vendanges en 2005 pour an article dans Wine International (maintenant Wine and Spirit), et je regrette de n'avoir pas pu venir la semaine dernière, mais je suis tombé malade et ne pouvais pas venir déguster Valandraud.
Juste une chose:  vous le savez bien que personne ne peut être alternative au Pape du Vin.
Comme Alain a écrit, l'utilisation de l'expression "vins de garage" dans mon article a été bien acidulé aussi... comme pris effectivement "dans un sens générique, limite caricatural, tel qu'il est perçu dans l'imaginaire collectif des consommateurs lambda."
De l'autre côté, il y a des gens qui visent negativement - à mons sens beaucoup trop et parfois à tort - les vins plus tradionnels aussi.
Pour les vins que vous citez, j'ai dégusté La Mondotte après 2001 et je le trouve très bon, le 2003 en particulier montre une bonne fraîcheur pour le millésime.
J'espère pouvoir déguster avec vous la prochaine fois à Bordeaux, si c'est possible.
Panos 

Winemega-Alain 10/04/2006 12:41

L'article dont vous faites référence a été publié il y a quelques mois sur mon site, www.winemega.com. Bien que les propos relatés n'engagent que l'auteur de l'article (Panos Kakaviatos), je souhaite préciser que la mention faite aux "vins de garage" ne concerne que le dernier mot de la dernière phrase de l'article, dont l'idée principale consiste plutôt à comparer les évolutions de style sur différents crus St-Emilionais entre le millésime 2000 et des millésimes plus anciens. Il ne s'agissait pas de comparer des vins de garage à des Crus classés classiques, thème certes intéressant mais qui ferait certainement l'objet d'un débat séparé.
Si la formulation ou la comparaison aurait effectivement pu être plus heureuse de la part de l'auteur, j'interprète cependant son utilisation de l'expression "vins de garage" comme pris dans un sens générique, limite caricatural, tel qu'il est perçu dans l'imaginaire collectif des consommateurs lambda. Il ne fait d'ailleurs aucunement référence à tel ou tel vin/cuvée en particulier.
Pour le reste, vos remarques sur l'évolution récente du style des vins de garage me semble tout à fait appropriée.
Cordialement,Alain Bringolf alias Winemega-Alain

Dam 07/04/2006 18:23

"4/ Pourquoi parler des vins de garage lors d'une dégustation de 1 crus de saint emilion ?"
Pour se faire remarquer pardi ! Pour provoquer et faire parler de lui...