Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 octobre 2008 5 03 /10 /octobre /2008 10:52

Le bouchon sans problème existe, si j’en crois les affirmations de Mr Baugier pour qui le bouchon Diam est LA solution.

La solution peut-être…. mais pour des vins dont la durée de vie n’excède pas  5 ans entre la mise en bouteille et son ouverture, et c’est suffisant pour beaucoup de vins. Sauf que 80% des miens doivent durer au moins 10/15 ans. Je vends des vins pas trop chers qui sont encore des millésimes 1999/2000 ( et donc qui ont une durée de vie supérieure à  5 ans).

J’ai beau être dans la mouvance des vins modernes, j’essaye de faire en sorte que les vins que je fais ou que je vends par mon négoce durent et même se bonifient avec l’âge….

 

La capsule à vis fonctionne bien, je l’ai essayée sur notre 2ème vin blanc et je vois que l’esthétique s’améliore. J’ai déjà parlé des bouchons en verre. En fait j’attends la fiabilité du procédé Diam pour des bouchons naturels et pas agglomérés.

 

En attendant, je prie pour que mon bouchonnier (Bourrassé, dans les Landes) continue à bien me livrer….

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Luc Thunevin - dans Dégustation
commenter cet article

commentaires

charles traonouez 06/10/2008 13:26

Nous avons décidé de boucher le Château Malromé 2006 avec des bouchons DIAM pour éviter goût de bouchon et surtout les déviations organoleptiques. J'en ai discuté avec Stéphane Defraine qui bouche sont Château de Fontenille avec REF depuis 1994 sans le moindre problème avec ses blancs. Il m'avait précisé avoir goûté récemment un 1997 qui se goûtait très bien.

BAUGIER Jacques olivier 05/10/2008 19:43

Nous n'avons jamais eu de problèmes d'oxydation sur DIAM. Nous avons développé grâce à notre experience de 15 ans en la matiere, 2 perméabilités adaptable au choix du vigneron. La colle utilisé est une colle prépolymère de polyuréthanne, ne contenant ni solvant, ni plastifiants avec un contenu en isocyanate (TDI) inférieur à 0,1%; une chromato à été réalisé sur celle-ci dans un simulant vin blanc et tiens à votre disposition les résultats. Nous adoptons une démarche de TOTALE TRANSPARENCE et reste à votre entiere disposition pour en discuter avec vous; n'hésitez pas à me contacter au 06 09 31 35 24. J'ai 20 Ans de métier dans le monde du bouchage et continue d'affirmer que DIAM est LA solution pour le bouchage de tous les vins. Une nouveauté sortira à VINITECH, preuve du savoir faire de nos équipes.

Philippe MARGOT 03/10/2008 20:30

Répondant à Hervé, pour faire court, l'Université Victor Segalen Bordeaux 2, Faculté d'Oenologie-UMR1219-ISVV, Laboratoire de Chimie Appliquée a déterminé la quantité d'échanges pour ces différents types de bouchages. Ils ne sont de loin pas négatifs pour le Diam, ni pour le Vino-Lok qui lui porte un joint thorique, analogue à celui de la nouvelle génération de capsule à vis. En conclusion, on avance, en ayant déjà éradiqué le véritable goût de bouchon.La bouteille pour ce dernier, à l'embouchure calibrée est pratiquement disponible sans supplément.Un grand pas en avant à prendre en compte !

HERVE 03/10/2008 19:08

Attention, les phénomènes d'oxydation ne sont pas une vue de l'esprit concernant les bouchons composites y compris les Diam et que penser des colles utilisées comme liant?Les traitements "dépollueurs" ne sont pas aujourd'hui effectifs sur des bouchons naturels sauf chez Bourassé mais Amorim avec de gros moyens progresse dans cette voie.Le bouchage verre, non polluant, exige une bouteille spéciale et un joint silicone qui l'un et l'autre peuvent être imparfaits. On résoud un problème en en créant 2!Aie! Que de problèmes!

Philippe MARGOT 03/10/2008 14:26

Intéressante remarque sur le bouchage par ces nouveaux procédés que je suis avec intérêt aux liens :http://www.cepdivin.org/articles/phmargot015/01.htmlpartie 4 et 5, de même que :http://www.cepdivin.org/articles/phmargot011.htmlJe n'ai jamais entendu l'argument que le Diam ne conviendrait pas au-delà de 5 ans ?Retraité passionné, sans aucun objectif commercial, je suis d'avis que ces deux types de bouchages sont intéressants (Diam et Vino-Lok) pour qui ne supporte pas la vue d'une capsule à vis ! Il semblerait que l'on n'a pas assez tenu compte de l'air contenu dans le vide de la bouteille.Il est vrai que pour les grands vins de garde, nous manquons de recul, raison de plus pour tester au plus vite ces moyens sur de grandes bouteilles et comparer avec le recul ce qu'il en advient.