Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 septembre 2008 2 30 /09 /septembre /2008 15:06

Voici les analyses du labo, datées de vendredi, pour des vignes à ramasser sans doute d’ici 10 jours :

 

Pomerol

Alcool en puissance     13.00 % vol

PH       3.37

Acidité Totale 4.09 g(H2SO4)/l

Acide malique  2.7 g/l

Acide tartrique 6.5 g/l

Azote assimilable 123 mg/l

 

Jeunes merlots

Alcool en puissance     13.12 % vol

PH       3.49

Acidité Totale 3.96 g(H2SO4)/l

Acide malique  2.9 g/l

Acide tartrique 6.5 g/l

Azote assimilable 205 mg/l

 

 

Quelles solutions à la crise financière ?

Soutenir les banques et les assureurs, c’est immoral, ne rien faire c’est dangereux, et à l’arrivée les pots cassés seront pour les gens « normaux ».

Hier, j’ai entendu dans un repas avec des gens de qualité (chefs d’entreprise, ex banquiers, politiques) un avis qui fait froid dans le dos !

Cette crise permettrait aux USA de faire revenir des milliards de dollars qui sont dans les caisses de la Chine et des pays pétroliers ?

Cette crise donc, comme les  relations propriétés-négoce bordelais, c’est je te tiens-tu me tiens par la barbichette, le premier qui rira aura une tapette ! (sauf que là, c’est une énorme baffe).

Entendu aussi, de la part d’un homme politique toujours aussi clair (ce qui est rare dans cette profession), dans cette soirée de très haut niveau quant aux sujets abordés, cet avis sur la loi Evin : ne rêvez plus d’un retour en arrière, cela ira en se renforçant.  Un tel sujet, l’alcool, est politiquement incorrect et le vin ne sera plus une exception.
A bon entendeur, salut !


Mes collègues présents, pensent que le problème de la filière vin n’est pas la loi Evin mais plutôt le manque d’une grosse structure (dans le style de Pernod-Ricard  et ses marques), et le manque de marge réalisé en France par les négociants ayant à faire du commerce avec la Grande Distribution, et donc incapables de financer une prospection  export.

En attendant, moi j’ai tout faux : je cours après mon fond de roulement pour financer une progression trop importante cette année et rien que cette semaine 2  commerciaux sont en  région pour animer les Foires aux Vins, et Xavier, Xin et moi  seront à l’étranger toute la semaine.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Luc Thunevin - dans C'est dans l'air...
commenter cet article

commentaires

wolff 09/12/2008 00:35

Solution pour sortir de la crise. Je pense que si nous donnions une exoneration fiscale pour les achats payes par carte bleue ou par cheque cela permettrait d'eviter une economie sous-terraine et relancerait la consommation au detriment de l'epargne qui pour l'instant n'est pas selon moi la priorité. De ce fait les mesures favorisant l'investissement des entreprise prendraient tout leur sens car elle se retrouveraient face a des consommateurs qui consomment et reglerait au moins en partie le probleme du travail "au black" car ceux qui travaillent dans cette forme de travail illegal voudraient eux aussi beneficier des avantages fiscaux et cela permettrait aux travailleurs de se dire que finalement ils ont un avantage a travailler plutot que de s laisse aller a beneficier du chomage ou du rsa. Car aujourd'hui beaucoup de travailleurs se disent qu finalement ils gagneraient plus a rester chez eux a beneficier des aides et autres avantages sociaux plutot que de se lever tout les matins pour alle travailler et ne pas voir leur famille.
En esperant que cette proposition soit bonne et qu'elle aidera au moins un peu a sortir de cette crise.
Eric wolff. Chef d'entreprise et assureur independant ne prenant pas de vacance depuis bientot 5 ans.tel 06 13 66 35 73.   

mauss 30/09/2008 16:27

D'accord avec toi et tes illustrissimes sur la loi Evin. L'argumentaire développé par Saverot et Dupont est à côté de la plaque. je l'ai écrit. Seule l'éducation et la responsabilisation peuvent faire face à cette loi de nivellement par le bas, jamais et surtout pas des arguments économiques.Tous les médias jouent systématiquement sur l'émotion de bas étage : il suffit d'écouter les ouvertures de journaux télévisés : x morts ici, x morts là dans des accidents dont on s'efforcent de nous montrer des images sensées nous prendre aux tripes ?. So what ? Et toutes les morts silencieuses et solitaires ? Lamentable ! Quant à la crise et ses répercussions dans le monde du vin, on va silmplement avoir une nouvelle distribution des cartes. Il y aura des gagnants, des perdants, des profiteurs, des joueurs et quelques couillons qui paieront pour d'autres, comme d'hab.