Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 septembre 2008 5 26 /09 /septembre /2008 11:58

La bonne question est : « faut il toujours que le pékin moyen paye pour les spéculateurs en tous genres ? »

 Cela me met mal à l’aise de penser que lorsque ces derniers se sont mis des milliards dans la poche sans travailler - juste en spéculant, ils n’aient pas eu l’idée de penser que les arbres ne montent pas jusqu’au ciel et que c’est le travail qui doit être source de richesse. Les impôts réalisés sur leurs bénéfices ne sont sûrement pas à la hauteur des coûts dus à la catastrophe actuelle.

Le plus étonnant, c’est que c’est ce pays à l’économie libérale dure qui en appelle à l’état. On marche sur la lune, mais aussi sur la tête, non ?

 

La crise financière affectera-t-elle nos ventes de vin ? Telle est la question qui m’a été posée hier par une journaliste de l’Agence France Presse.

Difficile pour moi d’être pessimiste : notre négoce vend bien, grâce entre autres à la livraison du millésime 2005. De plus, notre politique commerciale commence à être comprise par nos clients bordelais, français et du reste du monde.

Si cette crise va avoir des répercutions certaines sur plein de vies, notre petite entreprise peut continuer malgré ça à augmenter son chiffre d’affaires et ses ventes, car située sur des produits de luxe, celle –ci ramera moins que si j’étais dans les vins « bas de gamme ».
J’y verrai plus clair dans un mois quand j’aurai fait le tour du monde, entre mes déplacements à Hong Kong, Shanghai et les USA où je serai dans 15 jours !

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Luc Thunevin - dans C'est dans l'air...
commenter cet article

commentaires

FGsuperfred 29/09/2008 12:17

bonjour monsieur thunevin,c'est vrai que c'est énervant de voir ceux qui se sont remplis les poches à coup de milliards pendant des années en en voulant toujours plus à coup de dividendes et autres en serrant la ceinture de ceux qui ont les "mains dedans" en demandant toujours plus et encore plus tout en restant le "cul" vissé sur leur siège venir pleurer maintenant misèredonc avant ils encaissaient et ne disaient rien et maintenant qu'ils pendent, faudrait les aider ??? comme vous je ne suis pas d'accord car c'est encore ceux qui travaillent qui vont payerpourquoi ne pas prendre sur leurs acquis glanés au fil du temps ???en même temps, je suis pour les laisser se planter mais d'un autre côté, ce sont nos chers banquiers et ils ont tous des interconnexions entre eux car se prêtent les uns aux autres, cela nous ferait perdre nos économies, pour ceux qui en ont, les banques étant obligatoiresle problème est que du jour au lendemain (ou presque ce qui est une gageure) ils ne prêtent plus ou alors avec des demandes de garanties totalement exagérées voire absurdes (j'ai plusieurs exemples) donc pu de risques alors que jusqu'alors c'en était presque de la folieça fait des années que des gens ne peuvent plus payer et se font mettre dehors à cause des prêts à taux variables qui ont fait augmenter leurs mensualités jusqu'à un total qu'ils ne peuvent plus payer, et comme y'a plus d'acheteurs, les prix dégringolent, mais nos chers raders et autres, eux, ne dormiront pas dehors !