Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 septembre 2008 4 11 /09 /septembre /2008 14:06

Bon, pour en revenir au Cercle de la Rive Droite, où je représente le Château La Commanderie de Mazeyres, je trouverais normal que chaque adhérent, riche ou pauvre, grand ou petit, paye la même cotisation puisque ayant le même service et le même pouvoir : 1 vote /1 voix.

Ensuite, qui de la poule ou de l’œuf …. Si nous ne faisons pas nous la promotion du cercle, qui le fera ? Donner de l’importance à ce cercle lui donnera dans les faits de l’importance.

C’est bien parce que j’utilise les notes de Parker, de Bettane et des autres que je participe à la notoriété de grands critiques auprès du grand public.

C’est le système « donnant-donnant », « gagnant-gagnant » etc…

La réunion du Cercle des grands vins de la Rive Droite s’est tenue au Château La Couspaude à Saint Emilion. Je remercie tous le jours ceux qui ont en charge la direction de ce genre de sociétés, associations et je ne saurai jamais faire leur boulot.

 La preuve, le fait d’avoir sélectionné et réduit le nombre de châteaux qui exposent leur vins avec moi (alors que cette opération de promotion était offerte par moi), me vaut aujourd’hui de ne plus avoir le salut poli  de ceux qui étaient auparavant mes « amis ».  Ainsi va la vie.

Le repas au restaurant Le Grand Barrail, qui a suivi les exposés des banquiers de la Société Générale était très sympa, le vin de Jean Luc Sylvain était vraiment bon, les heures passent trop vite !

 

Restaurants : ce matin, en voyant la noria de camions de surgelés faire leur livraisons dans le village, je me disais que la profession, qui demande à juste titre l’abaissement de la TVA de 19.6 à 5.5, ferait bien de créer  en même temps un label comme l’on fait les boulangers : ceux qui transforment les produits frais  / ceux qui utilisent le micro-ondes pour décongeler les plats tout prêts !

Pour les marchands de vins : il y a ceux qui distribuent des vins et ceux qui vendent. Ce n’est pas le même métier.

Pourquoi l’eau minérale en bouteilles plastiques me paraît-elle aussi bizarre et peu crédible  qu’un grand cru en bag-in box ?

 

Vu dans Le Parisien :  1500  pesticides mis au ban . Il n’est jamais trop tard pour bien faire, mais on est encore loin des objectifs raisonnables préconisés par les éco-responsables. En tout cas, il ne faut jamais désespérer des politiques.

 

La mise en bouteille du 2006  de Bellevue de Tayac est  faite et celles du Clos du Beau Père et des Vignobles  Fayat-Thunevin se font cette semaine. Les vendanges tardives, ça a des avantages…

 

Voici les photos envoyées par Pascal Carrère, l’architecte de notre chai de Maury.






 
Ce que l’on ne voit pas sur ces photos  : cellules photo voltaïques, puits canadien, normes de sécurité, qualité de l’inertie, 900 tonnes de pierre du Gard etc…

Il vous est facile de faire un tour par là et de visiter .

 

 

A lire, pour ceux que ça intéresse, les derniers commentaires de Jacques Berthomeau sur son blog à propos du classement de Saint Emilion et sa vision des choses à faire (je suis assez d’accord avec lui). Egalement, son avis sur Chabalier et le star-tristesse.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Luc Thunevin - dans Divers
commenter cet article

commentaires

mauss 11/09/2008 17:16

Merci du lien vers le site de Berthomeau : il n'y va pas avec le dos de la cuillère ! J'aime sa sortie sur cette dame qui geint sur elle-même !Belle action de salubrité publique.