Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Jean Luc Thunevin

  • : Jean-Luc Thunevin
  • : Bienvenue sur le Blog de Jean-Luc Thunevin, propriétaire de Château Valandraud.
  • Contact

  • Blog de Jean Luc Thunevin

Recherche

Articles Récents

28 mars 2006 2 28 /03 /mars /2006 09:33

Jean Marc Quarin sera prêt à communiquer par internet dès le 3avril et en tout cas le site du Wine Spectaor propose déjà les notes de James Suckling pour la Rive Gauche.

Le nombre d’échantillons de Bordeaux rouge, blanc, liquoreux présenté à ce grand média dépasse déjà les 600 ! Quel travail ! C’est du genre 60 vins goûtés par jour pendant 10 jours, plus les visites aux châteaux. James Suckling dit, je crois, qu’il s’agit d’une énorme réussite de Bordeaux, un ton au-dessus de 1982, en fait un 1982 moderne, avec les moyens et les connaissances des hommes de l’art en plus.

Ce que j’aime avec les américains, c’est qu’il sont positifs, gais. Quand je pense à tous ces discours pessimistes de la majorité de mes collègues négociants quant au nombre des marques ayant un potentiel de vente en primeur cette année ! En clair, c’était genre « fini les petits Bordeaux en primeurs » sous entendu fini aussi les vins de garage, les crus classés inconnus (de Nous) etc…

Ils étaient presque tous sûrs que même dans un grand millésime, il ne se vendrait que 100 marques maximum : les 30 incontournables (1ers GCC et grands rives gauche) et le reste des marques échangées régulièrement sur la place de Bordeaux.

Aujourd’hui le nombre de 150 marques est avancé, et en fait, pour ma part, je crois depuis quelques temps que ce sera supérieur à 300 marques, plus qu’en 2000.

Quand les consommateurs pourront-ils trouver des Bordeaux et très très grande qualité notés 88-92 dans des prix départ propriété entre environ 5 et 12 euros ?

Combien de grands notes seront-elles données ? Mon ami Alain Vauthier (qui  est du genre pessimiste) annonce des notes dépassant les 100 points !!!

Sinon, bien sûr, tout le monde attend Robert Parker, qui dit déjà sur son site que l’on doit s’intéresser aux « petits vins de Bordeaux » et que la réussite est quasi générale.

Bon.

Mais est-ce que l’aurai, moi, cette grosse note que j’attends depuis 15 ans ?

Partager cet article

Repost0

commentaires