Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 septembre 2008 5 05 /09 /septembre /2008 10:28

Mercredi, j’étais invité par le Guide hachette au Pavillon Dauphine à Paris pour le coup de cœur attribué à Valandraud 2005 :

 « Après avoir travaillé dans la banque, J-L Thunevin a fait une percée spectaculaire dans le monde du vin depuis une vingtaine d’années. Valandraud est son cru le plus connu, qui a obtenu plusieurs coups de cœur par le passé. Son 2005 retrouve le podium, succédant au Clos Badon l’an dernier. Tout est encore un peu excessif dans ce vin aujourd’hui, mais le potentiel est incontestable et donnera une fabuleuse bouteille de garde. Le nez marqué  par un boisé torréfié laisse néanmoins s’exprimer les fruits noirs (cassis). Grasse et opulente, la bouche retrouve ces saveurs fruitées, au sein d’une solide structure de tanins déjà assez enrobés. La cuvée Virginie de Valandraud 2005 (46 à 60 €) est un vin plus féminin, porté sur l’élégance plus que sur la puissance, même s’il doit attendre en cave que son bois soit fondu. Une étoile. Enfin, le Clos Badon Thunevin 2005 (23 à 30 €) aux intéressantes notes de truffes et à la superbe harmonie d’ensemble, décroche, lui aussi, deux étoiles. »

 

 

A noter, toutes les bonnes notes et commentaires pour les vins dont je m’occupe, notamment Clos Badon, Fleur Cardinale et Haut-Carles.

Calvet-Thunevin : juste un étoile pour Les Dentelles, il  faut aussi faire évoluer les dégustateurs vers nos vins riches et généreux…

Avec le TGV, Paris n’est qu’à 3 heures de train et c’est bien pratique.

 

 

J’ai également  le plaisir de vos communiquer les commentaires de David Schildknecht (Wine Advocate) sur Constance  2006 :

Source

Reviewer

Rating

Maturity

Current (Release) Cost

Wine Advocate # 178
Aug 2008

David Schildknecht

91

Drink -

$18 (18)

A blend of Grenache with 30% Syrah and 10% Carignan, Thunevin and Calvet’s old vines 2006 Cuvee Constance serves as their entry-level wine, which makes the quality on display here quite extraordinary. Of course, this wine’s elevage accords with entry-level status: all in tank. But when you get a whiff of the cherry and plum preserves, coconut, mint, dark chocolate, vanilla and exotic spices emanating from the glass, you may well ask what level of toast was used for the concrete! A creamy texture complements the nearly over-ripe fruit character and inner-mouth perfume and spice, and faintly bitter notes of coffee and dark chocolate and pungent smokiness, along with notes of stone and lead pencil, add counterpoint to a long finish.

 

Jeudi à midi, repas à La Cadène avec comme raison la rencontre avec un œnologue de la Chambre d’Agriculture et à 15 heures, réception d’un groupe de 10 personnes au château La Dominique, à la demande d’un collègue-négociant (Barton & Guestier).

 

Le soir, repas chez des amis pour fêter une crémaillère du côté de Fronsac : c’est en fait la prise de possession d’une nouvelle maison. J’ai du mal à rester mince : vendredi midi, encore un autre repas, à la maison cette fois pour goûter  les vins du Roussillon

Hier soir donc, chez nos amis à côté de Fronsac pour inaugurer leur maison (très moderne, avec une vue à couper le souffle !). les vins ont été servis à l’aveugle, dont un Feytit Clinet 2004 très bien fait.

Pape Clément 2003 : le vin de la soirée, fin, du fruit, moderne et classe – j’ai pas dit classique… La précision de la texture en bouche, le nez complexe, niveau d’un premier cru. Angelus 2004 : fermé à double tour, à oublier en cave pour au moins 10/15 ans.

Cheval Blanc 2002 : j’annonce Eglise Clinet sans donner de millésime, j’aurai du dire 2002 ! c’était Cheval Blanc ! Vive les Cabernet Franc qui donnent au vin ce côté aérien, léger, goûteux, un vrai plaisir !

 

Comme dirait un de mes amis, très riche et grand amateur de vin : mais alors, qu’est ce que vous buvez le Dimanche ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Luc Thunevin - dans Dégustation
commenter cet article

commentaires

fil 06/09/2008 09:25

En effet, on nous annonce la fin du bois et le retour à la finesse dans le dernier G&M.http://mapassionduvin.over-blog.com/

mauss 05/09/2008 15:38

"Comme dirait un de mes amis, très riche et grand amateur de vin : mais alors, qu’est ce que vous buvez le Dimanche ?"De très grands bourgognes, bien sûr !!!!