Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 septembre 2008 1 01 /09 /septembre /2008 11:10

Je suis en forme quand je lis le très bon commentaire écrit par Hervé Bizeul daté du 30/08/2008 et intitulé " Garder le cap , Relire Zénon (nom de nom, zé ne connais pas ! ), continuer de douter"…

Je l’ai déjà écrit, à quand une vraie dégustation à l’aveugle des bons vins du Languedoc et du Roussillon avec ceux de Chateauneuf du Pape et du Priorat ? pour faire le point de la qualité et des prix aussi .

Bon, en tout cas, Zénon d’Elée, je vais m’y intéresser sérieusement. Merci Hervé ;

A lire aussi, les commentaires déjà écrit sur son blog, dont certains agressifs. Le stress des vendanges sans doute. Je dois préciser que j’ai des amis très différents et que je ne sais pas apaiser leurs rapports (j’ai un peu essayé pourtant).

 

Vendredi soir, repas à 4  au restaurant gastronomique de l’Hôtel du Régent à Bordeaux dont le nom est «  Le Pressoir d’Argent » (05 57 304 304) : personnel attentif, sommelier compétent, le tarif de la carte des vins m’a paru correct. Il manque encore pas mal de vins, mais bon, on peut y trouver son bonheur. Par exemple un bon Meursault Charmes 2004  de Michel Bonezeau et surtout un Espagne 2004 fait par Bernard Magrez dans l’appellation Torro nommé Paciencia, très riche et pourtant facile à boire sur un homard à la presse.

Repas très bon, sans doute trop cher à cause du homard breton qui devrait être proposé pour 2 personnes tant il est vrai que même ce qui est bon ne doit pas être servi en trop grande quantité. Le crabe royal portait bien son nom et la cuisson tout à fait remarquable vaut juste le détour si l’on doit économiser et ne manger qu’une entrée (48 euros).

Café de qualité (pas de dessert) et l’addition correspond à la qualité. Sans doute irais-je la prochaine fois prendre le « petit » menu à 120 euro (quand même…)

 

A la télé, sur la chaîne Public Sénat, j’ai vu une émission sur la « crise » du vin avec Messieurs Cobold, Marty, Desseauve… En tout cas, bonne promotion pour le guide Bettane-Desseauve  2008 !

Un homme politique présent affirmait que le Languedoc Roussillon était le région qui monte, et c’est vrai . Puissent les consommateurs français et étrangers en être eux aussi convaincus ! Pendant ce temps, notre chai Thunevin-Calvet à Maury se termine et va être prêt à recevoir sa première vendange. En attendant dès lundi prochain, réception de notre partenaire –distributeur aux USA avec son équipe de vendeurs. Comme  le disait très justement Mr Desseauve, ce n’est pas un gros mot que de " faire des vins pour plaire à nos clients".

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Luc Thunevin - dans C'est dans l'air...
commenter cet article

commentaires

toon 01/09/2008 19:06

Bjr, et chapeau bas ; en effet j'ai bu Les 3 Marie 2004, en résumé une explosion de saveur. Tout d'abord, cerise confituré puis grenadine, et plus on aére le verre plus on va dans les bois. Bref, du fruit avec des sensations de promenade entre la forêt et le torrefacteur ...