Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 août 2008 5 01 /08 /août /2008 14:33

le 29 juillet 2008 :

Repas, invité par Michel Puzio avec ses clients canadiens (de l’Ontario), au web bar Chai Pascal dans la rue Guadet où le saumon fumé maison est toujours aussi bon.

J’ai eu le plaisir de boire sur le fromage un Château La Rame 2001 Sainte Croix du Mont, fruit sec abricot, mandarine, et surtout un très peu cher cuvée de Fié Gris 2006, vin de Touraine en blanc sec de Jacky Preys et Fils dont le cépage « oublié » aurait servi à refaire toutes ces plantations actuelles à base de sauvignon gris, cépage très aromatique et utilisé ici aussi, chez Monbousquet Blanc et chez nous, en très petite quantité dans notre Blanc de Valandraud.

le 1er août 2008 :


Malgré les vacances, beaucoup de boulot, réception de clients, Américains, Allemands, Français, repas dans les restaurants du village.


Au Château La Dominique Jean-Claude et Clément FAYAT  recevaient pour une visite v.i.p. 2 amateurs de vin et ceux-ci me faisaient remarquer ma trop grande vitesse d’élocution. Je suis trop pressé, quand je parle, même pour ceux qui parlent ma langue. Murielle a fait visiter Valandraud de son côté aux clients de Patricia Devergne, moi, l’après midi réflexion avec Dominique Decoster sur les conséquences du « classé, pas classé » du Château Fleur Cardinale et des autres. Malgré les désirs d’apaisement des uns et des autres, toutes sortes de bruits circulent à Saint-Emilion et il est temps qu’une réponse intelligente de l’administration française calme cet imbroglio, il suffit de penser à toutes les possibilités de recours des clients de ces crus classés et qui se retrouvent à être livrés dans la catégorie inférieure. Ça va mal se passer, rien que les USA ont déjà réagi à ce problème (Food and Drug Administration), et il ne manque pas, rien qu’en France de procéduriers en tout genre.


A propos de procédure, comme tous les 3 ans, j’ai l’annonce d’un contrôle fiscal, s’il n’y avait pas le stress et la perte de temps, je finirais par croire qu’on m’aime bien et que mes performances fiscales ne sont pas encore jugées suffisantes. Je peux sans doute encore donner plus aux impôts ! C’est au tour du tonnelier Seguin Moreau de faire un tour à Saint-Emilion, l’ami Philippe Fezas vient faire un point avec moi sur mes activités passées et surtout à venir.

 

Une propriété connue est en train de se vendre à Saint-Emilion et ça fera du bruit dans le microcosme des métiers du vin. La question de savoir si ce secteur attire ou pas ne se posera plus, tant l’image des châteaux bordelais véhicule l’image du luxe à la française et pour s’en convaincre il n’y a qu’à penser au million de touristes qui visite Saint-Emilion et aux milliers reçus par les différents châteaux.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Luc Thunevin - dans Divers
commenter cet article

commentaires

peter taylor 13/08/2008 18:23

bonjour Jean Luc,de quelle chateau s'agit il ? j'avoue ne pas l'avoir cible

essai 05/08/2008 10:07

essai