Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Jean Luc Thunevin

  • : Jean-Luc Thunevin
  • : Bienvenue sur le Blog de Jean-Luc Thunevin, propriétaire de Château Valandraud.
  • Contact

  • Blog de Jean Luc Thunevin

Recherche

Articles Récents

13 mars 2006 1 13 /03 /mars /2006 12:11

Vendredi 10 mars

 

 

1er journaliste d’importance à venir goûter quelques uns de nos 2004 et de nos 2005, Mr Jean Marc Quarin a pu déjà avoir un avis sur nos 2004 avant mise : Virgnie qui sera mis en bouteille en juillet/août et Valandraud en novembre/décembre . Les 2005 commencent à bien se goûter et nous sommes en train d’élaborer nos sélections qui seront les plus conformes possibles à ce que  le vin sera  dans 18 mois.

C’est là toute la difficulté des dégustations des échantillons primeurs par nous ou par le critique qui doit juger ce qu’il goûte et anticiper par expérience ce que donneront les vins en bouteille en gardant en tête le sérieux du nom du propriétaire.

Pour cette occasion, j’avais invité Philippe Fezas (le responsable de notre tonnelier leader Seguin Moreau), Alain Vauthier d’Ausone – Moulin Saint Georges et Fonbel, Michel Puzio de Croix de Labrie et Mr François Audouze, grand amateur de vins anciens. Voici ce que l’on a pu  boire ou goûter à table avec pour mon goût perso les vins que j’ai préféré qui sont soulignés :

Moulin Touchais 1959 Coteaux du Layon

Fargues 2002   Sauternes

Yquem 1997 Sauternes

Tirecul La Gravière 1997 Cuvée Madame

Ausone 2002 et 1949

Rouget 1962

Croix de Labrie 2000

Valandraud 2001

Valandraud 2002

Valandraud 2003

Cognac Fine champagne Jean Halley 1858

Chiroulet Blanc 2005

Blanc de Valandraud  2005

 

 

Le repas a été très très animé avec des avis très tranchés sur tous les vins vieux et de mon côté j’ai eu droit à une analyse de l’impact de Valandraud/Thunevin sur le monde du vin et en particulier à Bordeaux. Avec cette question tellement simple qu’elle résume un peu ma vie :

Après avoir fait des vins abordables, délicieux de suite , bons à boire, pourquoi aujourd’hui faire des vins plus austères, si concentrés ? Pourquoi choisir cette voie de vins compliqués à comprendre ?

 Les remarques étaient plus complexes que je ne l’écris, mais ça résume un peu cette soirée.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Patrick Essa 14/03/2006 19:50

"pourquoi faire des vins concentrés et austères jeunes après avoir vinifié des vins plaisant en jeunese ?"...Simplement parce que ce sont ceux qui se bonifieront avec le plus d'éclat sur la longue durée et que les vins de Bordeaux s'ancrent dans un imaginaire qui combine les sensations de la grande histoire du temps et de la petite histoire des gens.

Jean Luc Thunevin 13/03/2006 15:20

Ce serait très facile pour un propriétaire de souligner tous ses vins... Mais dans ce cas particulier, les vins ont été dégustés avec Jean Marc Quarin, en bouteille et en carafe, et si j'ai souligné le 2002, c'est que c'est le seul que j'ai bu à table, parallèlement à Ausone 2002. Voilà.

Winemega-Alain 13/03/2006 14:00

Un beau moment que cette comparaison de vins nouveaux et vins mûrs..
Amusant de constater que seul Valandraud 2002 est souligné..!?!
 
Cordialement
Alain