Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 juillet 2008 1 07 /07 /juillet /2008 10:48

Axelle de Valandraud 2000 servi à la table du sommet du G8 sur l’île d’Hokkaïdo, c’est en tout cas l’information donnée par l’un de mes amis bordelais il y a déjà quelques semaines. Puisse ce vin de garage participer à aider à trouver des solutions pour lutter contre la hausse du pétrole et des matières premières.

 

Vendredi soir, repas sympa : nous étions  invités chez un couple de courtiers bordelais dans une belle maison en pleine campagne près de Bordeaux, plein d’animaux, d’arbres plus que centenaires et aussi de bien gros moustiques affamés. Un couple un peu comme nous, propriétaire et négociant était également invité pour partager ce repas et quelques vins (Volnay, Languedoc, Champagne et un Beauséjour Bécot 1990 bien bon).


Samedi, grosse journée de travail : rendez vous avec Caroline et ses clients (une groupe de 12 professionnels anglais) pour une dégustation au château La Dominique suivie d’une visite et dégustation à Valandraud/Bel Air Ouÿ à Saint Etienne de Lisse. Valandraud 2007  se goûtait super bien. J’espère qu’avec le 2006 il sera un des meilleurs vins de Bordeaux….

 

A 13h, repas avec un collègue négociant bordelais et ses clients japonais au restaurant La Cadène. Le vin rosé de la maison, un morceau de thon sublime et l’accueil toujours aussi chaleureux de Marion et Abdou Maarfi-Moulierac, qui furent les premiers à Saint Emilion à nous tendre la main lorsque nous nous sommes installés en 1984 juste en face, au restaurant Le Tertre que nous avions créé. Nous n’oublierons jamais les huîtres et les vin blanc Jean l’Arc de Bob Avarguez pour le dernier repas fait avant l’ouverture du restaurant.

 

Ensuite, visite et dégustation à Pomerol, au château La Commanderie de Mazeyres de tous les millésimes disponibles avec les excellents 2000 et surtout 2001, et également chez Stéphane et Carole Bedenc au château Maro de Saint Amant à Saint Emilion où mes « petits protégés » sont à présent bien installés et  je suis fier de vendre leurs vins faits avec amour.


Amour, amitié sont souvent présents dans notre métier, tant le vin oblige à plus d’implication personnelle. Je disais le soir même à Christophe, grand négociant bordelais, que je ne pouvais plus vendre de vins de gens que je n’aimais pas, sauf s’ils m’étaient demandés spécifiquement par mes clients. Je privilégie de plus en plus les vins de ceux qui me considèrent comme autre chose qu’un bon Relation Publique ou Marchand de Vins.

Le soir justement (après un passage à L’Essentiel), grosse fête non loin de Libourne pour 200 personnes dont beaucoup étaient des collègues propriétaires ou négociants. Très belle soirée, les vins, les plats et l’ambiance…Et couché à plus de 2 heures du matin !

Ah oui, et les vins bus : Meursault Rougeot 2004, Sociando Mallet 2004, Larcis Ducasse 2003 (très très bon), Pontet Canet 1999.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Luc Thunevin - dans Dégustation
commenter cet article

commentaires

Jean Luc Thunevin 10/07/2008 14:25

Meursault charmes du Domaine Rougeot, dont le propritéaire est très sympa, invité par nos amis bordelais et rencontré pour la seconde fois autour d'une bonne table. Dure à tenir, cette réputation des Bourguignons...

Patrick 09/07/2008 18:43

Un Meursault du lieu dit "Rougeot" ou un Meursault du domaine Rougeot? Car cela a son importance...pour le premier cas j'ai mon idée sur l'origine!

Jean Luc Thunevin 07/07/2008 15:53

Oui oui en effet ! je te dois un gage !

mauss 07/07/2008 15:01

Rougeot le meursault : Rougeot, cher JLT.BTW : ton n° 3 et ta Virginie se sont très bien dégustés en 2005.