Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Jean Luc Thunevin

  • : Jean-Luc Thunevin
  • : Bienvenue sur le Blog de Jean-Luc Thunevin, propriétaire de Château Valandraud.
  • Contact

  • Blog de Jean Luc Thunevin

Recherche

Articles Récents

24 avril 2008 4 24 /04 /avril /2008 13:27

Franck me parle d’énergie et je suis sûr qu’il a raison, même si aujourd’hui on ne sait pas pourquoi, nous aurons des explications scientifiques plus tard sur cette magie de l’assemblage (idem en cuisine et en tout cas, c’est un axe de recherche au Canada  - lu sur Méchant Raisin à propos du travail de François Chartier sur les ingrédients de liaison qui font les accords réussis un plat-un vin)

Vince2 par un lapsus volontaire, compare 1997 à 2007…

Bob et Jean Marc Quarin devraient pouvoir s’expliquer sur leurs avis par rapport à l’appréciation de Cheval Blanc 2007, et en tout cas si Jean Marc Quarin l’a trouvé bon, Bob n’est pas obligé d’utiliser des noms d’oiseaux pour exprimer son désaccord, sinon il faudra qu’il réagisse aussi à la notation de Neal Martin (93-95) et de Jancis Robinson (18).

N’ayant pas goûté Cheval Blanc, je peux seulement dire que la propriété semble faire un gros travail, visible depuis le 2004 et qu’en 2007  les volumes du 1er vin seront tellement réduits que je ne serai pas étonné que cela soit un des grands vins du millésime.

D’autre part, me considérant comme un ami de cette propriété, j’aurai toujours un a priori favorable, car pour moi,  un vin n’est pas qu’une note… et heureusement pour moi, qui, avec Valandraud, n’ait jamais eu plus de 95 points chez Robert Parker.

 

Le campagne traîne, traîne en longueur. Quelques crus osent s’aventurer , certains en hausse comme les Sauternes, certains rouges également en hausse plus bizarrement, sans doute pour protéger des affaires déjà concrétisées ? Du moins, je l’espère, sinon comment justifier une hausse cette année, même si bien sûr le vin est réussi ou que le cru a vendu son 2006  notablement peu cher, ou qu’il y a une demande telle que seule l’augmentation du prix peut résoudre le problème…Ha Ha !! 

Plus inquiétant, même des affaires déjà confirmées par des tours de table préalables ne sortent toujours pas.

Bien sûr, on attend Parker. Mais peut-on penser que c’est malin avec un dollar à 1.60 et qui ne cesse de se dégrader encore et encore ?

Et même si les notes sont bonnes, je serai étonné qu’il conseille d’ acheter nos vins comme si c’était des 2005 !

On verra bien.

 

Merci à Bertrand Le Guern pour son travail de compilation des notes journalistiques, toujours utile et qui donne déjà  la tendance du millésime :

1er Yquem

2° Haut Brion blanc

3° Ausone-Cheval Blanc-Mouton Rothschild-Petrus

Etc…

Partager cet article

Repost0

commentaires

HERVE 24/04/2008 17:24

Je ne suis ni JLT, ni JMQ, mais... j'ai par chance pu déguster Cheval 2007. Il n'y a aucun doute pour moi, c'est grand, très grand.Comme preuve de bonne volonté, Est ce que Bob veut bien acheter du Cheval Blanc 2007 que nous pourrions ensemble re-déguster et qu'il m'explique alors pourquoi JMQ se serait trompé!Les Cabernets francs ne sont pas des Merlots et Cheval Blanc ne ressemble à personne d'autre, et c'est remarquable qu'un tel journaliste le distingue et le récompense!JNH