Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 avril 2008 4 10 /04 /avril /2008 16:10

Désormais, plutôt que de dire quelle bouteille j’ai voulu boire et qui s’est avérée bouchonnée, à l’avenir je citerai le nom du bouchonnier et je garderai les bouchons pour analyse.

Si tous les clients font la même chose, la profession de bouchonnier devrait rapidement faire sa révolution qualitative.

Un de mes collègues me disait avec sérieux qu’il ouvrait beaucoup de son vin et qu’il n’avait pas plus de 1% de problèmes. Je veux bien le croire : il a sans doute trouvé le fournisseur rare qui, sérieux, ne lui vend que le top (ou c’est un coup de chance).

Pour ma part, je me dis que lorsque sur 100 bouteilles  ouvertes, j’en rejette 7 ou 8 à cause de problème de "bouchonné" et autres déviances proches, soit je suis trop difficile, soit j’ai la guigne.

Et comme je n’ai pas le mauvais œil ( la preuve : ma vie qui est la plus belle qu’on puisse rêver), c’est donc que je suis trop difficile... sachant que Murielle est encore pire que moi, vous pouvez imaginer les sueurs froides de nos amis quand on ouvre une bouteille.

Nous en sommes à notre 4ème bouchonnier en 15 ans, et j’espère que notre bouchonnier actuel, Bourrassé, saura continuer à bien nous servir.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Luc Thunevin - dans Dégustation
commenter cet article

commentaires

Michael Pronay 20/04/2008 14:12

JLT: Je ne suis pas sûr mais les grands vins dits "de garde" sont tous encore bouchés avec des bouchons de liège. Très bien dit de "ne pas être sur", puisque ce n'est plus vrai. En
Australie il n'y pas mal de top sous capsule,´. De la part de
Penfold's, on a sorti le millésime 2004 du "Bin 60 A Cabernet-Shiraz"
et du "Block 42 Shiraz" — des vins vendus au même prix que le fameux
"Grange" ! — à part sous capsule. Grange sortira sous capsule (en
partie) avec le millésime 2005, selon les informations de l'importateur
ici en Autriche.

mathieu 11/04/2008 16:34

je trouve moi aussi qu il est difficilement acceptable aujourd hui de deboucher une bouteille payé plusieurs dizaines d 'euros et de voir le travail du chateau finir a l'evier...Par contre je n'imagine pas ouvrir une grande bouteille bouché autrement qu avec un bouchon liege.J ai moi aussi consommé 3 bouchonniers sur les 12 dernieres années ( deux regionaux et le plus gros ) avec une non satisfaction systematique au bout d un a trois ans malgres des analyses a reception de la livraison.  Effectivement comme vous jean luc celui qui me parait avoir fait le plus de progres dans la lutte contre cette sale mollecule empecheuse de profiter de notre travail est bourrassé avec lequel je n ai aujourd'hui pas de retour client en 5 ans, en esperant que cela dure... Messieurs les bouchonniers a vous de bosser afin de nous satisfaire...

Stéphane VILLETTE 11/04/2008 11:42

Bonjour Mr COMME, Je n'ai jamais eu de problème avec une bouteille de Pontet-Canet ! ;o) Bravo pour la qualité de vos vins et de ce 2007, qui reste pour moi une
référence en rive gauche pour ce millésime. En revanche, le goût de bouchon est-il détectable juste après la mise, ou
devient-il plus important avec le temps ? Pour nos exemples passés, il s'agit pourtant de bouteilles assez récentes, dont
aucune ne dépasse les 10 ans. Et vous avez entièrement raison, c'est vraiment embêtant
de ne pouvoir déguster un vin pour ces raisons. Certaines personnes ont réalisé des essais avec du film alimentaire. Pour ma
part, cela atténue parfois ce défaut, mais je n'ai pas souvenir que cela l'ai
masqué totalement une fois. @micalement. Stéphane.

Jean-Michel COMME -Pontet-Canet 11/04/2008 11:16

Je pense qu'il faut distinguer la situation des années 90 et la période actuelle. Même si votre bouteille de l'autre jour peut constituer un contre-exemple, nous avons moins de problèmes dans les millésimes actuels. En général, les bouchonniers font des efforts. Je travaille avec plusieurs sociétés et fait des dégustations systématiques sur les lots prêts à la mise qui arrivent chez nous. Les lots sont étampés et repartent s'il y a le moindre problème. C'est très grave pour le bouchonnier.Je ne souhaite pas faire des analyses car ce n'est pas notre problème à nous mais surtout je me fiche de savoir quelle est la molécule impliquée. Ce qui m'importe c'est de savoir que quelqu'un peut avoir acheté une bonne bouteille pour passer un bon moment et être obligé de la mettre à  l'évier.C'est insupportable!

Stéphane VILLETTE 11/04/2008 10:02

Il est vrai que ce problème de goût de bouchon est un réel
problème ! Sur nos dégustations de l'an passé avec notre "Club", nous
sommes à plus de 10% de bouteilles franchement bouchonnées et encore 2 à 3% de
plus, de bouteille ne présentant pas de signe très net de bouchon, mais qui en
bouche, se révèle avec des problématique similaires. Un souvenir de l'été dernier, lors d'un superbe repas, où un Corton Grd Cru 96
de Bonneau du Martray était bouchonné ! :o( Heureusement, mon caviste me l'a remplacé et nous avons pu goûter ce vin
superbe. @micalement. Stéphane.