Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 février 2008 2 26 /02 /février /2008 17:49

Parker, Tanzer, Wine Spectator, et tous les journalistes viendront goûter les 2007 fin mars ou début avril à Bordeaux. Et ça, c’est quand même une sacrée chance, quand on pense à la difficulté d’avoir ces mêmes journalistes reconnus dans le Roussillon (ou même seulement  d'arriver à leur faire goûter les vins chez eux).

Le Grand Jury veut bien aller en Toscane, au Portugal, voire même au Japon, mais niet pour aller dans le Roussillon , en tout cas pas avant que le CIVR ne lui en fasse la demande, sauf si je dis à François Mauss que les truffes y sont superbes et que même s’il n’y a pas de 3 étoiles, une paella avec un Clos del Rey 2004 au Cap Béar, juste au dessus de Port-Vendres vaut mille fois le détour,
 
undefined

sans compter que ces vins et leurs propriétaires ont autant de choses à dire que ceux d’ici, et qu’il est dommage qu’il faille attendre si longtemps pour comparer les vins de Bizeul, Gauby ou Mas Amiel aux vins de Chateauneuf du pape ou du Priorat.

Jérôme, si tu me lis, sache que je n’abandonne pas notre idée de comparer ces vins. 


A  lire sur le blog de Jacques Berthomeau : « 3 questions à Michel Rolland », et dans le dernier  In Vino Veritas, revue belge, une réponse à Decanter sur la vieille garde anglaise et ses a priori sur les vins « modernes ».

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Luc Thunevin - dans Dégustation
commenter cet article

commentaires

mauss 27/02/2008 18:29

… encore faudrait-il que le Roussillon s'intéresse au GJE !