Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Jean Luc Thunevin

  • : Jean-Luc Thunevin
  • : Bienvenue sur le Blog de Jean-Luc Thunevin, propriétaire de Château Valandraud.
  • Contact

  • Blog de Jean Luc Thunevin

Recherche

Articles Récents

7 janvier 2008 1 07 /01 /janvier /2008 12:00

En réponse au commentaire que Jean Bouteille a publié sur ce même blog :


 « Sur votre recommandation (cfr Mondovino extended version), j'ai goûté Harlan Estate 2002 (100/100 RP), 2003 (95/100 RP) et 1997 (100/100). Le millésime 2002, pour son intense et incomparable fruité méritait amplement la cote maximum; le 2003, puissant et roboratif, manquait d'acidité. Et le légendaire 1997 s'est révélé plus proche en qualité du 2003 que du 2002.
Je garderai un excellent souvenir du 2002 mais je veux vous dire que Harlan Estate me semble avoir BEAUCOUP plus de traits communs avec certains châteauneuf du pape et quelque amarone ou porto qu'avec les bordeaux. »


En effet, bien que goûté à l’aveugle dans une série de grands Bordeaux,  Harlan n’avait pas semblé si différent, ou peut-être est ce que la typicité des grands Bordeaux dans des millésimes mûrs se rapproche de ces grands Châteauneuf du Pape ? Je n’irai pas jusqu’à les rapprocher des Amarone ou des Porto, quoique quelques journalistes anglais n’aient jamais manqué de souligner la proximité de certains crus d’ici avec ceux-là…

En tout cas, quand vous goûtez, vous n’y allez pas à l’économie ! Dans le prochain film, je promets de mettre en avant des vins moins coûteux !

Partager cet article
Repost0

commentaires

Jean Luc Thunevin 08/01/2008 16:55

Non, pas trop cher, mais cher certes. Et ce n'est pas moi le mieux placé pour juger si un vin est cher ou trop cher. Seulement, quand je m'adresse à un "cinéaste" d'origine américaine qui s'avère avoir fait ce film "Mondovino", il était logique que moi (étant connu pour faire des vins dits au goût américain), je fasse état d'une dégustation organisée à l'aveugle à laquelle j'ai participé et où Harlan avait surpassé de grands crus bordelais... sans que les dégustateurs (tous des professionnels, bordelais et un américain) aient eu l'idée que ce vin puisse être californien. Je dois également préciser que je suis l'importateur de ce vin pour le marché français et que j'en ouvre à peu près la moitié rien que chez moi... Le reste étant vendu à des restaurateurs ou des particuliers. Sinon, j'aurai pu parler de Pingus, que j'adore (cher aussi) et dans les Bordeaux pas trop chers, pourquoi ne pas tout simplement essayer en région Bordeaux :  Haut Carles , Compassant (chez moi), Lucia (Stéphane Derenoncourt), Bon Pasteur (Michel Rolland)

Jean Bouteille 08/01/2008 13:55

Monsieur Thunevin,

Je suis très sensible à l'empathie que vous témoignez pour ma cassette mais dois-je sous-entendre que vous estimés les vins d'Harlan (trop) chers à votre goût ?

En tous cas, toute autre suggestion de votre part est la bienvenue.

Bien à vous

Jean Bouteille