Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Jean Luc Thunevin

  • : Jean-Luc Thunevin
  • : Bienvenue sur le Blog de Jean-Luc Thunevin, propriétaire de Château Valandraud.
  • Contact

  • Blog de Jean Luc Thunevin

Recherche

Articles Récents

26 décembre 2007 3 26 /12 /décembre /2007 11:06

Bu à Noël pour le goûter, un Tour du Pin Figeac Moueix 2005, bon vin pour cette propriété dont c’est le dernier millésime sous ce nom et en grand cru classé (puisque déclassé) . Les nouveaux propriétaires de Cheval Blanc ont transformé ce nom en Château La Tour du Pin qui sera Saint Emilion Grand Cru en 2006.

Ensuite, un demi-bouteille de ce vin qui a été élu meilleur vin du monde par le Wine Spectator (et noté 95 par Robert Parker) : Clos des Papes 2005, tout à fait bon, équilibré, pur, délicieux et facile à boire (d’autant plus surprenant dans ce cas pour justifier les a priori  sur le soi-disant goût américain pour les vins too much !). Dommage qu’il n’y ait pas eu une bouteille entière … Après, une demi bouteille de Bel Air Ouÿ 2000 pour finir sur un vin de la maison.

Le lendemain, avec les parents de Murielle, un Flor de Pingus 2003, toujours aussi bon (un des vins préférés de Murielle) et également un Monbousquet 1994 qui résiste bien au temps et qui est une réussite dans ce millésime difficile.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Ludovic D. 26/12/2007 11:24

Jean-LucJe vous souhaite, ainsi qu'à votre famille et à à toute l'équipe, une très bonne année 2008. Que les notes, les afficionados, la météo, et le prochain millésime soient au rendez-vous !Et comme en ces périodes de fêtes la poésie est de mise, permettez-moi de vous raconter une petite histoire que vous connaissez peut-être déjà. Il m'est arrivé une histoire dont il faut que je vous donne, si je puis dire, la primeur.   C'était il y a quelque temps, au bal de la Nuits Saint Georges que j'ai rencontré la petite Juliénas, une fille drôlement Gigondas, un sacré beau Meursault, bien charpentée, et sous sa robe sémillon un grand cru classé.  On a dansé Anjou contre Anjou sur un Sylvaner à la mode et plus tard lorsque je lui ai proposé de l'emmener dans mon château neuf-du-Pape, elle est devenue toute Croze-Hermitage !!!   Le temps d'aller chercher un Chablis au vestiaire, de mettre un petit Corton dans ses cheveux, on est montés dans ma Banyuls et on a roulé jusqu'au matin.  Ah quelle belle journée ! On s'est baladé Entre-deux-mers, il faisait beau, on a Vacqueyras sur la plage, les pieds dans l'eau Clairette, on s'est Pouilly-Fuissé dans les dunes et puis comme le Mercurey montait sérieusement et qu'on commençait à avoir les Côtes-Rôties on a décidé de rentrer.   Mais voilà, en partant nous nous sommes retrouvé coincés dans les embouteillages, enfin les bouchons, quoi ! Je commençais à Minervois sérieusement et là, Julienas et moi, nous avons commencé à nous crêper le Chinon.  D'un seul coup elle a claqué la Corbière de la Banyuls et elle est partie ! Je me suis retrouvé comme Macon. Quoi, me suis-je dit, elle s'est déjà Sauvignon avant même que j'ai le temps de la Sauternes ! Mais je vous Jurançon, je l'avais dans la Pauillac, en effet, j'étais tellement Tokay que j'ai couru après elle dans Lalande et les Chardonnay pour la rattraper. Quand on s'est retrouvés, et que je l'ai vue devant moi en Gros-plant, je lui ai dit -' Ne fais pas ta Pomerol, et ne t'en va plus Gamay ! '  En pleurant, elle est tombée dans mes bras en Madiran   'Ne m'en veut pas, je voulais juste être sure que ton Saint-Amour était vraiment Sancerre'.  Depuis on ne s'est plus cuités… A bientôt,