Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 décembre 2007 5 07 /12 /décembre /2007 12:17

Pure Merlot Blend pour 3 américains, Lionel, Carlos et nous 2.

Bad Boy 2005 (pur Merlot)

Fleur Mongiron 2001 (pur Merlot) vendu à  80 % aux USA

Croix de Labrie 2000 ( pur Merlot) notre Viagra local  100 % merlot

Valandraud 99 (70 % merlot 30 % cabernet franc)

 

Cette équipe de jeunes américains  réalise un film documentaire façon Mondovino (j’espère que la caméra ne tremblera pas… D’ailleurs ils ont un pied, eux !) dont le titre (si j’ai bien compris) serait « Merlove ».

Ce qui est sûr c’est qu’il y a là 2 professionnels du vin, amoureux du merlot, du grenache, des blends et donc ce film ne sera pas sectaire. Ils ont aimé l’ambiance, et nos  fournisseurs de pain, de fromage, de jambon, de viande, de légumes et de pâtisserie… ainsi que le talent de Murielle.

Sur la Passion du Vin, il y a la reprise d’un article de Broadbent  paru sur Decanter, où ce vieux monsieur s’accroche à ces certitudes, fustige, à la manière d’un Nossiter, les vins « trop », « pas assez »… J’avais eu un plaisir rare lors d’un événement organisé par Mr Raymond Blanc, grand chef étoilé au Manoir des 4 Saisons d’Oxford : celui d’avoir Mr Broadbent comme interprète (je ne parle pas l’Anglais). Vous imaginez ce pauvre grand monsieur obligé de traduire toutes mes conneries qui ont du être le pire de ce que ce monsieur a du traduire dans sa vie, et tout ça pour faire plaisir à l’organisateur.

 L’avantage, en tout cas pour moi, c’est qu’il a pu se rendre compte de près  que je n’avais pas les pieds fourchus et que je ne sentais pas le soufre. Je dois dire que malgré sa totale opposition  à ce que je représente, sa bonne éducation (et la mienne) a fait passer ce moment sans trop de difficultés (de mon point de vue).

En tout cas, même en vieillissant, il ne change pas d’avis, et ce n’est pas demain que je serais du sien !

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Luc Thunevin - dans Vins de garage
commenter cet article

commentaires

HERVE 07/12/2007 12:47

Ô combien d'accord!La Tradition lorsqu'elle personnifie les Habitudes va à l'encontre de l'intelligence.Soit, Il faut être respectueux des efforts passés, admiratifs des résultats d'époque,ne pas oublier comment les vieux grands vins, que M.Broadbend admire tant, ont été fait, mais aujourd'hui nos esprits doivent être "ouverts" sur le Monde, sur notre temps!Les dégustateurs des vins que nous élaborons aujourd'hui ne sont pas du passé mais constituent NOTRE avenir.La pureté des vins s'obtient grâce à la volonté de comprendre et d'agir.A quoi sert de vanter le passé prestigieux d'un Cru et son terroir si le vin dans la bouteille est "phénolé" par exemple?Conclusion:En toute occasion dans le Monde du vin...essayons de rester intelligents!!