Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Jean Luc Thunevin

  • : Jean-Luc Thunevin
  • : Bienvenue sur le Blog de Jean-Luc Thunevin, propriétaire de Château Valandraud.
  • Contact

  • Blog de Jean Luc Thunevin

Recherche

Articles Récents

20 septembre 2007 4 20 /09 /septembre /2007 13:31

Analyse des sauvgnons blancs pour le premier vin
Alcool en puissance  14.42
ph 3.17
Acidité totale 4.30
Turbidité 167
Azote assimilable 99

Presse du 1er vin
Alcool en puissance  14.73
ph 3.66
Acidité totale  2.20
Turbidité 305
Azote assimilable  112

En attendant, le Chateau La Dominique commence ses rouges. L'équipe composée  de 45 personnes a vendangé hier et aujourd'hui pour arrêter jusqu'à probablement mercredi prochain. Nos voisins de L'Evangile, La Conseillante et Cheval Blanc devraient sans doute faire de même. Le beau temps idéal et persistant étant en train de faire baisser les rendements par concentration des baies, l'équilibre peaux-jus semble parfait et rendra peut être inutile les saignées prévues il y a à peine 3 semaines, et ce qu'il y  a de terrible avec les vendanges à Bordeaux, c'est qu'à chaque fois c'est une histoire différente, même si nous aimons bien comparer et faire des rapprochements pour imaginer la qualité intrinsèque de chaque millésime.
Hier dans le village de Saint Emilion, je me suis arrêté à l'agence immobilière rue Guadet, tenue par Yves Blanc pour lui demander s'il n'avait pas à la vente une belle propriété dans les appellations satellites (moins de 100 ha). Bien sûr, ce n'est pas pour moi, mais je suis souvent sollicité pour donner un avis, un tuyau... et il est vrai que si l'élaboration d'un grand vin en France a presque partout les mêmes coûts, il en va tout autrement du foncier viticole qui peut passer de 10 000 euros/ha à plus d'un million d'euros, voire plus pour les crus les plus célèbres bien sûr !
En ce qui me concerne, à part quelques hectares en Médoc pas trop loin de notre propriété de Margaux, plus besoin d'acheter rive droite, sauf bien sûr si je change d'avis...

En lisant le forum de La Passion du Vin, j'ai bien aimé cet avis de Raymond sur la télévision : "une grande partie de la jeunesse (mais pas seulement) est au courant de tout mais ne sait rien..."
Et je comprends un peu plus l'intérêt que je porte au vin grâce à ces lignes écrites par Syl20 "ainsi la boucle est bouclée et nous pouvons alors relâcher le temps sur la pendule de nos petites (courtes?) vies". Moi, qui suis si terrorisé par le temps qui passe que toute la frénésie de ma vie n'est que du cinéma perso pour éviter, éloigner, retarder, oublier le mot fin... fin de l'histoire, fin du vin, fin de la partie...-c'est peut être pour ça que je n'aime pas les vins "fins"- fin des vins de garage, fin d'une histoire d'amour, des histoires d'amours, la fin d'une vie.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Jean Luc Thunevin 24/09/2007 09:20

En effet, je ne l'ai pas vu arriver, mais c'est fini .

gautier frédéric 21/09/2007 22:50

petit coup de grisou ???fatigue ???