TAGS

Catégories

Derniers Commentaires

Recommander

Liens

Lundi 20 octobre 2014 1 20 /10 /Oct /2014 15:35

En Belgique, Valandraud et Cie  se déplacera   tout d’abord  pour le salon Megavino  à Bruxelles du 24  au 27  octobre, puis toujours à Bruxelles,  pour  le Salon de la RVF les  22 et 23 novembre  qui se tiendra à Tour et Taxis, Hotel de la Poste, 31 rue Picard.

 

 Nous y ferons la promotion et la vente de nos vins auprès des amateurs belges et aussi pour trouver des distributeurs.  Le marché belge représentant à ce jour dans notre activité, moins de bouteilles et de chiffre que l’Ukraine ou la Thaïlande !

Par Jean Luc Thunevin - Publié dans : Divers
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 10 octobre 2014 5 10 /10 /Oct /2014 11:00

Dans l’édition spéciale régionale, un titre à la Marianne : "Vignobles, les secrets d’un fabuleux business."

Ce mot, business, négatif d’entrée de jeu, circulez, parlons de ce qui ne marche pas, des rubriques sur l’argent-roi, les chinois, du rififi à Saint Emilion… ça ne vous rappelle rien ?


Bon, encore des photos dramatiques, des collègues producteurs en train de poser devant des tas de ceps morts installés près des vignes, un cimetière de ceps morts à ciel ouvert, sûr c’est fort comme message bio  et c’est bien pour l’écologie des vignes voisines et la transmission des maladies du bois !


Me concernant, une affirmation interrogative (si, si) : je serais heureux du malheur de mes voisins des Côtes de Castillon car je pourrais en profiter pour tout acheter ! Rien que ça … Et je pensais la paranoïa réservée aux riches. Madame Florence Cardoso ne m’aime pas et elle sait ce je veux faire (mal).


Je me serais également autoproclamé « mouton noir », on aurait pu rajouter  autoproclamé Bad Boy et garagiste ! Pour mémoire, voici un extrait d’un commentaire de Robert Parker : «…. A terrific effort from bad boy and leading garagiste, Jean-Luc Thunevin, and his sidekick, Murielle Andraud ….» et le titre d’ un article du Wine Spectator : “Bordeaux’s Black Sheep : 20 years after launching the garagiste movement, Jean Luc Thunevin is still pushing the envelope”

Ce qui n’empêche pas , il est vrai, que je m’amuse de ces qualificatifs que je trouve plein d’empathie, que j’en joue commercialement et que cela marche bien pour revaloriser des vins qui seraient plus difficiles à vendre, un péché sans doute.


Dans ce portrait, je n’aurais jamais contesté le moindre arpent de l’ordre viticole, preuve que le travail d’investigation s’est focalisé sur mes prises de position actuelles, favorables au classement car, à la posture d’opposant (ref. Interdit de Valandraud) permanent, je préfère désormais une intégration paisible dans un milieu qui m’a beaucoup donné; sans doute que je passe, comme c’est l’usage, d’une jeunesse révoltée à une vieillesse bourgeoise, comme beaucoup de soixante-huitards.

Par Jean Luc Thunevin - Publié dans : C'est dans l'air...
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Jeudi 9 octobre 2014 4 09 /10 /Oct /2014 15:56

Arrêt des vendanges aujourd’hui, reprise demain pour nos jeunes vignes de merlots à Valandraud, et on verra pour le reste la semaine prochaine.

De très beaux raisins, de très très belles analyses au château La Vieille Cure et à Haut Mazeris, du niveau des très grands millésimes, vignobles de Fronsac avec des terroirs de 1ers crus.

La suite des vendanges et le plus important : les70 % de Valandraud restants seront assurés par l’équipe en place avec Murielle comme seul chef à bord.

 

Je pars mardi à New York avec Xavier pour l’évènement du Wine Spectator : New York Wine Experience.  Retour samedi, il restera encore des vignes à vendanger.

Par Jean Luc Thunevin - Publié dans : Dans les vignes
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés