Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mars 2017 4 02 /03 /mars /2017 16:41

Dans le dernier numéro de la revue The Wine Advocate, N°229, Neal Martin a écrit un long article sur Valandraud, notre histoire et ensuite sur la dégustation des 25 années que j’avais organisée pour nous et Neal Martin à Valandraud, à la demande de René Gabriel.

Les vins « pirates » venaient tous de ma cave privée et avaient été vérifiés par Jean Philippe Fort pour exclure les goûts de bouchon, hélas assez courants dans les années 2000, et on avait dû exclure, de mémoire, un Interdit de Valandraud 2000, un Harlan 1998 et un Pavie 1998( j’ai encore le souvenir d’un pavie 2000 tout simplement énorme)

Le but pour moi n’étant pas de prouver que Valandraud est meilleur que tous ces grands vins, mais tout aussi immodeste, que Valandraud mérite bien sa place dans le top du top des grands vins, 1er crus classés A ou 1855 ou vins icônes des USA , d’Espagne , d’Italie, etc…

Ce genre de dégustation sera reconduite avec d’autres vins, toujours de ma cave pour un ou deux critiques journalistes, j’aimerai faire une vidéo la prochaine fois et faire participer des clients habitués à acheter et boire ces grands vins, ainsi que des professionnels pour voir vraiment si il y a dichotomie entre nous car, à cette dégustation avec René Gabriel il y avait des clients suisses dont je ne sais pas s’ils se sont rendus compte de l’évènement pour nous et pour les vins ouverts !

De notre côté, il y avait nos associés, nos collaborateurs, consultants et nos notes étaient bien entendu bien différentes de celles de René ou Neal. Par exemple je suis sûr d’avoir l’un des meilleurs 2011 de Bordeaux ( je sais, je sais c’est moi qui le dit. Soit, je ne suis pas crédible) et le 2010 peut concourir avec succès avec des 98/100.

En tout cas, très bel article et pour quelqu’un comme Neal qui n’a pas le supposé « goût Parker », Valandraud s’en sort très bien, souvent dans les vieux vins comme 1991, 1992, 1998 et 2000.

Je ne désespère pas de lui refaire goûter un 2011 ou 2010 dans 10 ans !

Merci Neal !

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Luc Thunevin - dans C'est dans l'air... Dégustation
commenter cet article

commentaires