Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 novembre 2016 3 09 /11 /novembre /2016 17:16

Juste pour continuer à propos de l’article très clair de Marie Louise Banyols sur nos Bad Boy cuvée Syrah et Chardonnay réalisées à Bordeaux,  et des nouveaux commentaires qu'il a suscité....

Je n’ai rien inventé de particulier, je ne suis  ni le premier, ni le dernier à vouloir faire des essais et c’est vrai -  seulement pour moi  et non encadré dans un protocole de recherche collectif.

La vraie nouveauté, c’est que la règlementation actuelle de « Vins de France »  nous permet de "faire".  De faire des choses simples et avec la possibilité de communiquer et de bien vendre,  ce qui n’était pas chose simple, en « vin de table ».

Je ne peux pas citer de noms mais je connais au moins  2 propriétaires qui ont fait, il y a déjà plus de 30  ans déjà, des plantations en Syrah et Chardonnay et, ne pouvant communiquer dessus puisque c’était interdit, ils assemblaient ces vins avec le reste de leur production, qui était fort bonne !

De plus, il y a et aura de plus en plus de plantations de cépages reconnus mondialement qui peuvent offrir un complément de gamme, un laboratoire d’expérimentation, un moyen de remotiver les équipes techniques, que sais-je encore !

Heureusement qu’il y a l’envie  de voir autre chose, il suffit de voir l’explosion des plantations  de cépages blancs seulement autorisés  en AOC Bordeaux dans toutes les propriétés reconnues et classées pour leurs cépages rouges et nous n’avons que des dizaines d’années de retard sur Pavillon Blanc, Lynch Bages blanc,  Pape Clément blanc, etc…

A Saint Emilion, Monbousquet blanc, Fombrauge blanc, Faugères blanc, Valandraud blanc, Cheval Blanc, Clos Dubreuil, Saint Esprit et j’en oublie… Et parmi les satellites de Saint Emilion,  depuis longtemps déjà, des blancs à  La Grande Clotte ou Mayne d’Olivet

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Luc Thunevin - dans C'est dans l'air...
commenter cet article

commentaires