Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 septembre 2016 4 15 /09 /septembre /2016 15:01
Belles bouteilles et Fleur Cardinale

Nous avons goûté à l’aveugle de manière professionnelle, avant de manger, pour nous étalonner, le château Fleur Cardinale millésimes 2011 et 2012.

L’unanimité s’est faite pour les 6 vins dégustés ensuite, tous, bien entendu, étant des vins de Saint Emilion à forte notoriété et bien notés par les critiques.

Pour le millésime 2011, les vins étaient pour certains un peu décevants sauf, heureusement, Fleur Cardinale et le formidable Beauséjour Bécot 2011 qui offre là une bien belle réussite.

Pour les 2012, dégustation plus homogène, pas de déception, et là aussi Fleur Cardinale au top avec un Château La Gaffelière délicieux, élégance et profondeur. Un bien belle bouteille.

A table, ensuite, un Fleur Cardinale 2010 pour nous motiver avant les vendanges 2016 et en attendant la mise en bouteille dans quelques mois du très prometteur 2015.

La séance de travail a porté sur les aspects de la création du Fleur Cardinale passé, de celui d’aujourd’hui et les objectifs à venir. Ce qui est sûr en tout cas, c’est que le succès d’aujourd’hui n’empêche pas de se poser des questions, et qu’ici, comme disent les gamins, on ne lâche rien.

Sûr aussi que des commentaires négatifs, il n’y en a pas beaucoup mais que certains tiennent ce discours de vin fait avec des raisins trop mûrs (en gros dont les vins plaisant aux critiques et amateurs de vin américains) et que ceux-ci pourront, s’ils veulent bien goûter à l’aveugle comme moi, se rendre compte de la justesse du fruit, de la belle matière mûre mais fraîche, et vive les terroirs argilo-calcaires !

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Luc Thunevin - dans Dégustation
commenter cet article

commentaires