Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Jean Luc Thunevin

  • : Jean-Luc Thunevin
  • : Bienvenue sur le Blog de Jean-Luc Thunevin, propriétaire de Château Valandraud.
  • Contact

  • Blog de Jean Luc Thunevin

Recherche

Articles Récents

20 janvier 2016 3 20 /01 /janvier /2016 23:10

Comme d’habitude je regarde cela avec attention, je fais un point de ce que je dois ou peux améliorer dans mes propriétés, dans celles dont je suis le consultant et pour les crus que j’achète pour mon négoce. Je suis également triste quand les notes et commentaires ne correspondent pas à ce que je sais ou dont je suis sûr, et que, manifestement, le critique, dans ce cas précis Antonio Galloni, n’a pas pu ou su voir toutes les qualités. S’il surnote certains crus, c’est également une autre histoire puisque nos vins sont jugés par rapport à notre appellation, notre millésime et nos collègues ; et que nos clients peuvent s’inspirer de ces notes pour faire leurs achats. C’est là qu’intervient l’importance de critiques influents et reconnus (ce qui est le cas pour Antonio Galloni).

Alors, dans les satisfactions, je suis content des places de premiers pour Cheval Blanc et Haut Brion qui, avec 97 confirme qu’il s’agit bien pour les 2012 de Bordeaux d’un bon millésime, certainement sous estimé aux dégustations primeurs par nous, nos critiques et nos clients, donc une bonne raison d’acheter !

Belles notes pour les 1ers crus et assimilés : le 94 pour Valandraud rouge me permettra d’être un bon outsider dans les dégustations à l’aveugle, ce que j’ai commencé à faire. Même note pour le blanc de Valandraud qui se trouve du coup très très bien noté, juste derrière Haut Brion et Mission Haut Brion, et c’est comme ça que l’on construit une marque, par de petites victoires répétées, un travail toujours ambitieux avec l’aide de collaborateurs et consultants plus que motivés par le succès.

Pour le suite des vins où je suis vraiment concerné, heureux des succès de Secret de Cardinale, Fleur Cardinale et Marojallia avec 93, la Marzelle 92, et les 91 pour Virginie de Valandraud rouge et blanc ainsi que la Vieille Cure et content des 90 de Clos Badon et Clos du beau Père. Les autres vins sont plus ou moins à leur place sauf Sansonnet qui méritait au moins 93, il suffit de le goûter à l’aveugle (ou non) pour le vérifier si vous êtes incrédule.

En tout cas, voilà du bon boulot de la part d’un critique sérieux qui mérite 95/100.

Pourquoi ne noterions nous pas, nous aussi, les critiques ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Luc Thunevin - dans Dégustation
commenter cet article

commentaires