Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Jean Luc Thunevin

  • : Jean-Luc Thunevin
  • : Bienvenue sur le Blog de Jean-Luc Thunevin, propriétaire de Château Valandraud.
  • Contact

  • Blog de Jean Luc Thunevin

Recherche

Articles Récents

15 avril 2015 3 15 /04 /avril /2015 10:19

A la rubrique "les dessous de notre métier"

Heureusement , j’ai aussi reçu de mauvaises notes pour Valandraud et souvent aussi pour les vins où je suis consultant, tant il plait à certains Masters of Wine ou traders anglais de prouver qu’ils ont le goût européen et pas, surtout pas, américain. Comme si Bettane, Burtschy, Quarin, Dupont etc… avaient le supposé goût américain.

Ces négociants anglais notent mal en primeur, pensant que c’est l’année où il faut taper sur les « chouchous » de Parker - les garagistes et autres nouveaux entrants dans le bal masqué (pas tant que ça) des primeurs bordelaises pour se « faire » enfin ces empêcheurs de vivre entre soi , capables de donner à des vins de marques, des seconds vins, de meilleures notes qu’à, par exemple, Troplong Mondot, Pavie ou Valandraud .

Est-on crédible quand on note soi-même ou par journaliste affidé, les vins que l’on veut vendre, ou que l’on pense vendre ? Sachant que si, par "extraordinaire", ces vins nommés étaient demandés par les clients, je les verrai me courtiser aussi sec (le pragmatisme anglais) pour m’acheter ces vins qu’ils ont si mal noté !

Et moi, j’aurai sans doute beaucoup de plaisir à faire des ventes, des factures, à ces partenaires si fiables, capables d’acheter à ma boîte de négoce 1 million d’euros de vins millésimés 2000 et zéro pour le 2013, et si peu pour 2011 et 2012 !

Vive les Américains, vive les Chinois, vive ceux qui nous aiment, aiment nos vins, même s’il n’y a pas, comme en 2013, de campagne primeurs et qu’il y aura une belle et heureuse campagne primeurs 2014 (ce n’est qu’un vœu de ma part)

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Luc Thunevin
commenter cet article

commentaires

mauss 16/04/2015 14:56

Faudra un de ces jours que tu nous montres à quel point, dans quelle mesure, vous, les négociants, acheteurs-vendeurs, vous pouvez dire à quel point vos achats et ventes dépendent de commentaires de tel ou tel, à un moment où il y a une dispersion des notes pas possible et à un moment où l'amateur final ne donne plus cette importance à laquelle, très bizarrement, vous croyez encore. Alors même que ce devrait être avant tout votre propre goût qui devrait dominer vos actions.

Jeffrey M. Davies 15/04/2015 17:31

Tant que c'est pas la vache folle !

Jean Luc Thunevin 15/04/2015 17:03

Avec les Américains, c'est l'amour vache ;) !

Jeffrey M. Davies 15/04/2015 12:51

P'tain, je suis content de voir que nous autres américains sommes rentrés dans tes bonnes grâces, J-L ! Du coup, je lèverai bien le verre dans lequel se trouve mon apéro à ta bonne santé !